Burundi: Le Gouvernement et l'OMS s'unissent pour un mieux-être des personnes âgées au Burundi.

Ce Vendredi 01 Octobre 2021, le Burundi s'est joint à la communauté internationale pour célébrer la Journée Internationale des Personnes âgées. Une journée décrétée pour rendre hommage aux personnes âgées et faire prendre conscience des possibilités et des défis liés au vieillissement de la population.

En effet, comme l'a si bien souligné le Dr Yao Kouadio Théodore, agissant au nom du Dr Xavier CRESPIN, Représentant de l'OMS au Burundi : « le respect pour nos aînés est une valeur fondamentale dans toutes les sociétés africaines et cette journée vient donc, à titre de rappel, nous inviter à exprimer de la reconnaissance aux grands-parents, aux parents, aux tantes et aux oncles, qui ont guidé, inspiré et consenti des sacrifices pour leurs familles et leurs communautés », a indiqué le Dr Yao.

Ceci est d'autant plus évident quand on sait que « les personnes âgées devraient être considérées comme un groupe démographique particulier pour les systèmes de santé, pour l'industrie technologique et pour d'autres secteurs. Mais trop souvent, leurs intérêts, leurs préoccupations et leurs préférences sont soit ignorés, soit définis sur la base de suppositions. De plus, au niveau des systèmes de santé, il existe de graves lacunes dans les données relatives aux groupes les plus âgés, ce qui donne lieu à un manque de visibilité et de compréhension de leur situation ».

Ainsi se justifient les deux thèmes choisis pour cette journée, à savoir « l'équité numérique pour tous les âges » (thème international) et « unissons-nous pour un vieillissement en bonne santé » (thème national). Car, comme l'a rappelé le Dr Yao K. Théodore : « beaucoup de personnes âgées sont laissées de côté en ce qui concerne l'accès aux soins de santé et la participation sociale basés sur la technologie. Cette réalité est devenue plus manifeste tout au long de la pandémie de COVID 19, avec notamment plus de gens souffrant de l'isolement dans nos sociétés mais également une évolution remarquable vers la télémédecine et d'autres services numériques ».

La commémoration de l'édition 2021 de la JIPA célébrée à Gitega a été rehaussée par la présence du Vice-Président de la République, représentant le Chef de l'Etat. Une participation dont s'est réjoui Dr Yao qui a salué le leadership et l'engagement personnel du Président de la République burundaise.

Il a félicité le Gouvernement pour les nombreuses initiatives en faveur de la Couverture Sanitaire Universelle (CSU) à l'endroit des personnes âgées.

La célébration de cette journée dédiée aux personnes du troisième âge a été aussi marquée par la présence de plusieurs hautes personnalités dont le Maire de la ville de Gitega, la Directrice des maladies chroniques représentant le Ministre de la santé publique et de la lutte contre le sida et le Clergé Catholique dont l'émissaire a demandé la nomination d'un point focal de l'OMS au Comité de Pilotage sur la gestion des personnes âgées au Ministère des Affaires Sociales.

Réitérant l'engagement de l'OMS et des partenaires techniques et financiers à accompagner le Gouvernement du Burundi, dans ses efforts pour élever le niveau de santé de ses populations, particulièrement la santé des personnes âgées, le Dr Yao Kouadio Théodore en a profité pour rappeler les défis majeurs à relever pour permettre aux personnes âgées de jouer leur rôle d'éducateur pour les plus jeunes et aussi de régulateur social. Il s'agit de :davantage d'engagement politique pour la santé et le bien être des personnes âgées ;d'une coordination efficace entre les différents programmes et secteurs concernés dans l'élaboration et la mise en œuvre des stratégies pour la santé des personnes âgées et des capacités adéquates des systèmes de santé dans la prise en charge des besoins des personnes âgées dans le cadre des Soins de Santé Primaires (SSP) et de la Couverture Sanitaire Universelle (CSU). Toutes choses nécessaires pour amener les personnes âgées à occuper leur place et à jouer pleinement leur partition dans le développement national.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X