Niger: Le sommet de l'Union Africaine sur l'industrialisation bien lancé sur orbite

Le Niger remet ça. Le pays attend quelque 4500 participants et l'arrivée d'une cinquantaine de Chefs d'État et de gouvernement devant prendre part du 20 au 24 novembre 2021 à Niamey au Sommet de l'Union africaine sur l'industrialisation. Le choix du Niger n'est pas fortuit. Car, il avait été porté par l'ancien Président ISSOUFOU Mahamadou lors d'une réunion de très haut niveau. Il avait en effet réitéré son désir auprès du secrétariat général des Nations unies , de voir son pays abriter un sommet de l'Union africaine sur l'industrialisation.

L'ancien Président nigérien ISSOUFOU Mahamadou soutenait en marge du sommet de l'Union africaine organisé à Niamey début juillet 2019, que " si le 20 ème siècle est celui de l'exploitation des matières premières africaines, le 21 ème devrait être celui de l'industrialisation du continent".

Engagement et volonté du Président BAZOUM Mohamed et du gouvernement

La volonté et l'engagement de l'actuel président Mohamed BAZOUM qui s'inscrit dans la même logique de suivi et de continuité, fait que le Niger abritera ce grand événement.

Ce sommet sur l'industrialisation de l'Afrique est déjà sur la table du Président nigérien et de l'équipe gouvernementale. Ce qui explique déjà la montée en première ligne du Directeur Général de l'Agence Nationale pour l'Économie de Conférences (ANEC), Mohamed Saidil Moctar. Au four et au moulin, il multiplie l'offensive pour la réussite de ce sommet.

Une mission de l'UA s'est déplacée au Niger avec comme objectif principal l'évaluation des capacités organisationnelles dont dispose le pays. Pendant son séjour, la délégation a eu des échanges fructueux avec les cadres de l'agence nationale de l'économie des conférences (ANEC) et les différents comités techniques.

Des visites de terrain ont également permis à la délégation de voir l'installation des infrastructures de conférence et d'hébergement. A la sortie de cette visite, le chef de la mission de l'UA, Hassan Hussein s'est dit satisfait : << nous sommes impressionnés, toutes les infrastructures respectent les normes internationales.>>

L'Organisation des Nations unies pour le développement industriel ( ONUDI) et la Commission économique des Nations unies (CEA) travaillent en parfaite collaboration pour l'organisation du sommet. Les deux institutions sont optimistes quant à la réussite de l'organisation en vue.

Pour boucler leur séjour, la délégation de l'union africaine a rendu une visite de courtoisie au Ministre du Commerce et de l'Industrie, mais aussi à la Ministre des Mines.

A chaque étape de leur visite, le chef de la mission a fait une synthèse des travaux de leur mission.

Pour pérenniser les acquis et faire du Niger un hub en matière de conférences et évènements internationaux, le Gouvernement nigérien depuis janvier 2020, a décidé, de créer L'Agence Nationale pour l'Économie de Conférences (ANEC).

Pour rappel, l'ANEC est notamment chargée de contribuer à la visibilité du Niger afin d'en faire une destination préférée pour l'organisation et la coordination des conférences et autres évènements internationaux avec toutes les structures concernées et de susciter, soutenir et encadrer les initiatives privées en la matière.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X