Cameroun: Livre - Astuces pour un habitat durable

En cette journée mondiale de l'Habitat, retour sur l'œuvre de Samuel Oba-Elle publiée en 2015 aux Editions Sopecam qui révèle les clés de la construction pour toutes les bourses.

Envie d'avoir son propre toit ? Besoin légitime. Même si les moyens ne suivent pas forcément. Samuel Oba-Elle déconstruit ce mythe. Dans « S'instruire avant de construite : guide pratique de vulgarisation de l'habitat normalisé pour tous », l'auteur révèle quelques clés pour mettre sur pied pareil projet. L'ouvrage publié aux Editions de la Société de Presse et d'Editions du Cameroun (Sopecam) en 2015, reste d'actualité. Un concentré de conseils pratiques pour toute personne en quête d'un habitat décent. En neuf chapitres, il révèle ce qu'il faut savoir, avant d'engager une construction. Mieux, il cite les intervenants clés et leur rôle les différentes étapes du processus.

La porte d'entrée du livre, ce sont d'ailleurs les intervenants dans le bâtiment. Plus de secret sur le rôle du géomètre, de l'ingénieur de conception, de l'architecte, encore moins du chef chantier, du chef maçon ou du charpentier. Samuel Oba-Elle donne ensuite quelques notions pratiques élémentaires du bâtiment. L'auteur brise l'approche profane en permettant au lecteur d'établir rapidement la différence entre les agrégats, le gros-œuvre ; les terrassements ou les fouilles en rigoles. Sa méthode est didactique et illustrée. Ainsi, il y a du donner à voir sur ce qui peut potentiellement intéresser le lecteur. Samuel Oba-Elle livre volontiers quelques croquis et photographies de constructions réalisées. Il en est des façades de maisons, ou des distributions de pièces à l'intérieur de la maison. « Une petite véranda attenante à son entrée directe à partir de l'extérieur est nécessaire, même si la maison a une ou des dépendances extérieures », écrit l'auteur en page 45. Les conseils de ce genre reviennent quasiment à chaque page.

Autre élément clé, une idée des coûts. Mieux, de la manière avec laquelle le devis peut être structuré. L'ouvrage rappelle surtout qu'il n'existe plus vraiment de frontière entre la maison du village et celle de la ville. Il assume complètement de ne proposer que des villas et moins de duplex ou des immeubles. Le chapitre 8 de l'ouvrage est consacré aux différents types et modes de construction en matériaux locaux traditionnels et plans de maison. Un regain d'intérêt pour le bambou de raphia, la terre pour le battage des murs, tout comme les cordes d'attache. « Il est conseillé de provoquer un peu de fumée à l'intérieur de la case en cours de construction, ce qui immunise un peu le raphia ou la paille contre quelques insectes nuisibles », indique l'auteur. L'ouvrage édité sur un format dit « A4 bâtard » a le don d'être pratique, même si les termes utilisés restent souvent techniques. Les explications et les illustrations abondantes dans le livre fixent au moins le lecteur sur ce qu'il y découvre. « S'instruire avant de construire » est disponible dans les librairies et toutes agences Sopecam du Cameroun, au prix de 6000 F.

AllAfrica publie environ 600 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X