Seychelles: Air Seychelles en cours d'examen pour restructuration ou fermeture, selon un responsable

Deux administrateurs examinent les finances et les opérations d'Air Seychelles et recommanderont soit un plan de redressement, soit la fermeture de la compagnie aérienne nationale, a déclaré mardi un haut responsable.

"Les administrateurs pourront faire l'une des trois choses après avoir parcouru les livres de l'entreprise, qui est soit de proposer un plan de sauvetage, de sortir Air Seychelles de sa situation actuel ou de restructurer l'entreprise, ou ils peuvent recommander la liquidation de l'entreprise », a déclaré le ministre des Transports, Anthony Derjacques.

Les tâches des deux administrateurs, Suketu Patel et Bernard Pool, seront d'étudier les meilleurs moyens de restructurer l'entreprise et de régler ses dettes.

Air Seychelles et le ministère des Transports ont déclaré lundi dans un communiqué que "les difficultés financières de la compagnie aérienne sont principalement dues à une dette importante contractée pendant la gestion de la compagnie aérienne par Etihad Airways, qui était auparavant actionnaire à 40 pour cent de la compagnie.

Cette dette comprend des montants qui étaient dus directement à Etihad ainsi que des prêts de près de 72 millions de dollars qui ont été financés par les marchés des capitaux et qui sont désormais contrôlés par les détenteurs d'obligations d'EA Partners. »

Une pétition a été déposée par les détenteurs d'obligations d'Apex Trustees le 19 août pour la liquidation d'Air Seychelles afin de récupérer les investissements réalisés dans la compagnie aérienne nationale des Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental.

Alors que le processus d'administration est en cours, M. Derjacques, ainsi que la présidente du conseil d'administration d'Air Seychelles, Véronique Laporte, ont déclaré qu'ils étaient convaincus que la compagnie survivrait à ces temps difficiles.

"Il est dans les plans du gouvernement de s'assurer que nous minimisons l'impact de tout ce qui se passe à Air Seychelles. Je peux assurer au personnel actuel d'Air Seychelles que bien que je ne dise pas que quelque chose de mal va se produire, cependant, si cela arrive un jour, le gouvernement soutiendra tout le personnel et cherchera à les aider dans la recherche d'un autre emploi », a déclaré le ministre.

Air Seychelles, la compagnie aérienne nationale des Seychelles, a été créée en 1978 et a commencé son service long-courrier en 1983. La compagnie aérienne propose des vols internationaux et nationaux. Elle fournit également des services d'assistance au sol et de fret à 12 compagnies aériennes opérant à l'aéroport international des Seychelles à Pointe Larue.

L'un des principaux services qui seront affectés en cas de cessation d'activité d'Air Seychelles sont les services d'assistance au sol à l'aéroport international des Seychelles.

Bien que ce soit la Seychelles Civil Aviation Authority (SCAA) qui gère l'aéroport, les services d'assistance au sol sont fournis par Air Seychelles et, par conséquent, une liquidation de la compagnie aérienne affectera également ces services.

Le directeur général de la SCAA, Garry Albert, a déclaré à la SNA qu'ils surveillaient la situation pour s'assurer que les opérations de l'aéroport pouvaient continuer.

« Si quelque chose se produit, nous, à la SCAA, veillerons à ce que l'aéroport puisse continuer à accueillir des vols vers l'île, où même si nous le devons, nous reprendrons nous-mêmes les services d'assistance au sol et chercherons également une aide étrangère si nécessaire, pour aider sur une base temporaire jusqu'à ce qu'une solution permanente soit trouvée », a déclaré M. Albert.

Il a déclaré que SCAA n'est pas dans le domaine de l'assistance au sol mais qu'elle peut intervenir pour offrir n'importe quel service, afin d'assurer la continuité des services aéroportuaires.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X