Sénégal: Emigration clandestine - Une centaine de Gambiens interceptés aux larges de Kaffountine

Ziguinchor — Une pirogue convoyant 103 migrants gambiens en partance pour l'Europe a été arraisonnée dans la nuit de lundi à mardi aux larges de Kaffountine (Bignona) par la gendarmerie en collaboration avec des agents de l'Aire marine protégée de cette localité du sud du pays, a appris l'APS de sources établies sur place.

Au cours de la nuit de lundi, les agents de l'Aire maritime protégée (AMP) d'Abéné, un village de pêcheurs, près de Kaffountine, principale station de pêche de la Casamance, faisaient une patrouille de routine dans le cadre de leur mission de surveillance maritime.

Ils ont aperçu une pirogue au large d'Abéné. Les gens de l'AMP se sont alors rapprochés de la barque et se sont rendus compte qu'il s'agissait bien de candidats à l'émigration clandestine, a notamment expliqué Ibrahima Coly, président du quai de pêche de Kaffountine.

"Les agents de l'AMP ont vite alerté la gendarmerie et les responsables de l'unité de pêche locale pour aller recueillir les candidats à l'émigration. De zéro heure à 8 heures du matin, nous étions dans les opérations de récupération des candidats. Il s'agit de 103 personnes, tous des garçons, dont l'âge est compris entre 18 et 24 ans", a expliqué M. Coly.

Il a ajouté que tous les candidats sont de nationalité gambienne, à l'exception d'une personne de nationalité bissau-guinéenne mais résidant en Gambie.

Ces candidats avaient décidé d'embarquer au Sénégal à partir du village de Sankoye, une localité située aux environs de l'île de Saloulou dans la commune de Kaffountine qui comptabilise une dizaine de sites insulaires, a mentionné Ibrahima Coly.

Il ressort des premiers interrogatoires qu'une cinquantaine d'autres candidats à l'émigration étaient en attente sur un site non encore identifié.

"La pirogue ne pouvait contenir que 103 passagers. Une cinquantaine d'autres candidats attendaient la pirogue pour un deuxième convoyage. La pirogue devait rallier un autre site inconnu où des passeurs avec d'autres embarcations étaient prépositionnés", a signalé une autre source.

Les 103 personnes sont toutes entre les mains d'éléments de forces de défense et de sécurité sénégalais au poste de la gendarmerie de Kaffountine dans le département de Bignona.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X