Tunisie: Seulement quelques dizaines de migrants irréguliers en Tunisie ont été vaccinés contre le coronavirus (FTDES)

Tunis — Sur environ 50 ou 60 mille migrants irréguliers résidents en Tunisie, seulement quelques dizaines ont été vaccinés contre le coronavirus, a indiqué mercredi, Romdhane Ben Amor, porte-parole du forum tunisien pour les droits économiques et sociaux (FTDES).

Dans une déclaration à l'agence TAP, Ben Amor a souligné que le nombre de migrants irréguliers vaccinés en Tunisie reste très faible bien que le ministère de la santé leur a permis de se faire vacciner et ce, en raison des difficultés qu'ils trouvent à avoir des cartes de séjour ou par peur d'être rapatriés après la présentation de leurs pièces d'identité.

Dans ce contexte, le porte- parole du FTDES a souligné la nécessité de leur fournir, au moins, une carte de séjour provisoire pour les inciter à se faire vacciner ou organiser des campagnes de vaccination dans les centres d'accueil des migrants ou dans les endroits où ils sont installés et ce, en coordination avec les municipalités et les composantes de la société civile.

Selon Ben Amor, les migrants irréguliers installés en Tunisie rencontrent de grandes difficultés financières et sont livrés à leur sort en l'absence d'une volonté politique claire pour régulariser leur situation sachant que même les interventions des organisations onusiennes restent limitées en raison du manque de moyens ce qui les expose à la traite humaine et aux réseaux de crime organisé.

A noter que les migrants irréguliers résidents en Tunisie sont, principalement, originaires d'Erythrée, du Sénégal, du Soudan, du Nigéria et de la Côte d'Ivoire.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X