Gabon: Le système de Reconnaissance TRACER pour garantir la livraison durable et l'origine du bois en vue de son exportation

Libreville — A la demande de l'Union Européenne (UE) le bois transformé dans la Zone économique spéciale de Nkok, au Gabon, suivra une nouvelle règlementation en termes de traçabilité pour en garantir l'origine et surtout la qualité et la livraison durable dans l'espace européen, notamment.

En d'autres termes les grumes seront inspectées avant leur chargement sur les bateaux. Cette initiative fait suite à la décision prise le 24 septembre dernier par la Commission de l'Union Européenne et consacre désormais la reconnaissance du Système de Diligence Raisonné TRACER-DR utilisé par sa Filiale FRM-Gabon pour la mise en œuvre de la procédure d'approvisionnement en grumes de la ZES de Nkok, en partenariat avec l'ONG gabonaise Brainforest, rapporte un communiqué parvenu ce mercredi à la rédaction d'Infosplusgabon.

Les efforts déployés de part et d'autre répondent aux multiples attentes de la Commission Européenne et vient couronner les efforts de tous les partenaires associés à ce projet.

L'objectif est de raffermir les relations commerciales entre les unités de transformation industrielle du bois de la ZES de Nkok et leurs clients en Europe.

Un système pour assurer la qualité et la quantité du bois exporté

Selon le communiqué de presse, la spécificité du Système de Diligence Raisonné TRACER-DR est d'être mis en œuvre au plus près des acteurs des filières bois du Bassin du Congo, au travers des filiales locales de FRM Ingénierie.

La conséquence immédiate est que désormais, le Système TRACER-DR est reconnu sur l'espace

européen. Les importateurs de bois en France et bientôt, dans les autres pays de l'UE pourront même directement utiliser ce système pour la mise en œuvre de leur Diligence Raisonnée comme le leur exige le RBUE.

Les Attestation-DR délivrées par TRACER aux exportateurs de « Bois du Gabon » de la ZES de Nkok, et du Bassin du Congo, seront directement utilisées par leurs clients importateurs européens pour justifier de la conformité au RBUE de leurs approvisionnements auprès desdits fournisseurs dans le cadre de leur analyse de risque. Ceci constitue une véritable avancée dans la mesure où les attestations-DR de TRACER suscitaient des questionnements auparavant dans la filière bois en Europe où le système n'était pas encore connu et donc reconnu.

« Pour les industriels de la ZES de Nkok, l'obtention de l'attestation-DR TRACER pour leurs exportations de bois vers l'Europe, dès lors que tous leurs approvisionnements en grumes sont déjà contrôlés par TRACER, se fera par un complément d'audit annuel réalisé par TRACER. Cet audit annuel portera sur la traçabilité de ces approvisionnements dans l'usine et sur le risque de mélange avec des bois d'origine non maitrisée dans leur processus de transformation et d'expédition des bois », souligne le communiqué.

En définitive, le RBUE vise à écarter du marché communautaire le bois et les produits dérivés issus d'un abattage illégal.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X