Congo-Kinshasa: Présidence de la Céni en RDC - A l'ONU, le Vatican s'inquiète des attaques contre l'Église

La 48e session du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies, qui a débuté le 13 septembre, se termine ce vendredi 8 octobre à Genève. Une table ronde a été consacrée à la situation en RDC ce mardi 5 octobre. À cette occasion, monseigneur John David Putzer, chargé d'affaires à la Mission permanente d'observation du Saint-Siège auprès des Nations unies, s'est exprimé pour partager notamment ses préoccupations. En particulier au sujet des attaques subies par l'Église catholique durant le processus de désignation du président de la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Le Saint-Siège est particulièrement préoccupé par les attaques contre l'église catholique et les institutions ecclésiastiques qui ont eu lieu à travers le pays durant le processus de désignation du président de la Céni. Le Saint-Siège note qu'il est essentiel que ce processus soit mené de manière transparente, démocratique et indépendante, afin qu'un consensus effectif puisse être atteint entre les huit confessions composant la plateforme des confessions religieuses, chargée de la désignation du président de la Céni.

Monseigneur Putzer, chargé d'affaires à la Mission permanente du Vatican à l'ONU

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X