Algérie/Niger: Algérie-Niger - Les "Verts" pour renouer avec la victoire

Alger — L'équipe nationale de football affrontera vendredi le Niger au stade Mustapha-Tchaker de Blida (20h00) avec l'objectif de renouer avec la victoire et conforter sa position en tête du classement, en match comptant pour la 3e journée (Gr. A) du 2e tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2022 au Qatar.

Accrochée le 7 septembre dernier par le Burkina Faso (1-1) en match délocalisé à Marrakech (Maroc), l'Algérie partira largement favorite face au 119e au dernier classement de la Fifa, qui pointe à la 3e place du groupe A avec 3 unités.

Ayant idéalement entamé ces éliminatoires en atomisant Djibouti (8-0) à Blida, les "Verts" se sont heurtés par la suite à une accrocheuse équipe burkinabé qui a failli créer la surprise, face à une équipe algérienne dont le rendement a été remis en question par les observateurs.

Ce match face au Niger, dirigé sur le banc par l'ancien sélectionneur national, le Français Jean-Michel Cavalli, sera ainsi une belle occasion pour les Algériens de renouer avec la victoire et éviter un autre faux-pas, l'adversaire étant, a priori, à leur portée.

Sur le plan de l'effectif, le sélectionneur national Djamel Belmadi sera contraint de se passer des services de trois joueurs : le milieu offensif Adam Ounas (Naples/ Italie), l'ailier droit Rachid Ghezzal (Beskitas/ Turquie) et le défenseur Mehdi Tahrat (Al-Gharafa/ Qatar).

Côté incertitudes, le défenseur Ramy Bensebaïni (Borussia Monchengladbach/ Allemagne) et le milieu offensif Sofiane Feghouli (Galatasaray/ Turquie), blessés mais retenus pour cette double confrontation, vont déclarer forfait pour ce premier match, alors que leur présence pour le second rendez-vous, prévu mardi à Niamey (17h00) reste incertaine.

Le défenseur Djamel Benlamri (Qatar SC) et l'attaquant Islam Slimani (Lyon/ France), également blessés et soumis à un travail en solo, pourraient rater ce premier match face au Mena, au moment où le staff technique espère les récupérer pour la manche de Niamey.

Outre l'enjeu de rester en tête du classement, les "Verts" vont chercher à préserver leur belle série d'invincibilité et aligner un 30e match sans défaite, eux qui n'ont plus perdu depuis le 16 octobre 2018 et leur revers concédé au Bénin (1-0).

Cette rencontre sera dirigée par un trio arbitral ghanéen, conduit par Daniel Nii Ayi Laryea, assisté de ses compatriotes Brobbey Kwasi Acheampong (1er assistant) et Atimaka Paul Kodzo (2e assistant). Le quatrième arbitre est également du Ghana, en l'occurrence Abdul Latif Adaari, alors que le commissaire au match est le Marocain Kaouachu Jamal.

Dans l'autre match de cette poule A, le Burkina Faso affrontera vendredi la lanterne rouge Djibouti, au Grand stade de Marrakech (Maroc, 20h00).

Après deux journées jouées, l'Algérie et le Burkina Faso sont en tête du groupe A avec quatre points chacun, suivis du Niger (3 pts) et de Djibouti qui ferme la marche avec zéro point.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X