Gabon: Mandji - Les opérateurs économiques sommés de payer les taxes

Le bureau du Conseil départemental de Ndolou dont Mandji est le chef-lieu, a convoqué récemment l'ensemble des opérateurs économiques pour rappeler la nécessité de payer les taxes relatives aux activités commerciales

(Gabonews) : Les opérateurs économiques du département de Ndolou dans la Ngounié ont été sommés au cours de la récente rencontre avec le 1er vice président de cette institution locale, Ghislain Claude Ndimina de régulariser leurs situations au trésor.

Le Conseil départemental de Ndolou a constaté un manque de volonté des commerçants face aux paiements des taxes. Un observateur a fait savoir qu'il n'y avait plus un grand amour entre les opérateurs économiques locaux et le Conseil départemental de Ndolou ces derniers temps. Cette mise au point intervient après les échanges avec la mairie au sujet du non paiement des taxes.

Le décret n°0399/PR portant promulgation de la loi n°001/2009 portant modification de la loi n°030/2008 du 29 janvier 2009 déterminant les ressources de l'Etat au titre 3 des dispositions relatives aux ressources des collectivités locales en son article 15 stipule les impôts, les droits, taxes, redevances. Or, les opérateurs économiques de Ndolou veulent se faire du fric sans tenir compte de la conformité d'exercer.

Cette attitude a conduit le CDN par son 1er vice président, Ghislain Claude Ndimina de durcir le ton, "Celui qui ne va pas se conformer, encore du moins, s'aligner dans cette logique, se verra frapper d'interdiction d'exercer dans cette localité" a-t-il averti.

Ils ont dans ce cas, l'obligation de passer à la caisse afin de s'acquitter des taxes. Au nombre des concernés : transporteurs urbains, garagistes, propriétaires de briqueteries, exploitants de carrières de sable.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X