Sahara Occidental: Le Sahara marocain, une région stable et prospère grâce au nouveau modèle de développement (ancien responsable zambien)

Nations Unies (New York) — Le Sahara marocain est désormais la région "la plus stable et la plus prospère en Afrique", grâce au nouveau modèle de développement, a souligné, l'ancien vice-ministre des affaires intérieures de Zambie, Grace Njapau, relevant que ce projet d'envergure a changé la face de cette partie du Royaume.

"Ce chantier structurant a radicalement transformé les perspectives économiques et de développement de la région", a indiqué Mme Njapau, qui s'exprimait mercredi devant la 4è commission de l'Assemblée générale de l'ONU.

Ce nouveau modèle fait partie d'une stratégie nationale globale et intégrée de développement qui vise à améliorer les conditions de vie des populations locales et à réaliser de grands projets d'infrastructure, le but étant d'assurer un décollage économique durable de la région, a-t-elle expliqué, notant que la nouvelle dynamique, enclenchée par le nouveau modèle de développement qui draine des investissements locaux et internationaux, est de nature à faire de cette région un hub pour les échanges économiques et une interface culturelle et humaine entre le Maroc et les pays subsahariens.

Dans cette perspective, le Sahara marocain se projette comme la principale plateforme portuaire en Afrique à travers le port de Dakhla Atlantique, en plus d'être un point de transit pour le commerce international reliant l'Afrique à l'Europe, à l'Amérique et à l'Asie, a relevé l'ancienne responsable zambienne.

Elle a également fait remarquer que ce nouveau modèle de développement, qui est basé sur la bonne gouvernance dans le cadre de la régionalisation avancée, promeut la confiance et la démocratie afin de garantir le développement durable.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X