Afrique: L'Angola et l'Indonésie évaluent une coopération renforcée

Luanda — Les républiques d'Angola et d'Indonésie ont exprimé jeudi leur volonté d'intensifier le processus de finalisation du Mémorandum d'Entente sur la création d'une commission mixte de coopération bilatérale.

L'intention a été exprimée lors d'une rencontre entre les directeurs pour l'Asie et l'Océanie des ministères des Relations Extérieures, Clemente Francisco Camenha, et des Affaires étrangères de l'Indonésie, Daniel Tumpal Simanjuntak.

Selon le communiqué de la réunion, tenue en format virtuel, les parties ont analysé l'état actuel des relations bilatérales, notamment en ce qui concerne la coopération politique et économique, et ont discuté des questions d'intérêt commun aux niveaux régional et international.

Au cours de la rencontre, les deux pays ont décidé de conclure la procédure interne de l'Accord d'exemption de visas pour les titulaires de passeports diplomatiques et de service, l'Accord général de coopération économique, scientifique, technique et culturelle, ainsi que la présentation d'un nouveau candidat pour le poste de consul honoraire de la République d'Indonésie en Angola.

« Les travaux se sont déroulés dans une atmosphère de grande ouverture et de cordialité, fondée sur la reconnaissance par les chefs des deux délégations des excellentes relations existant entre les deux pays, et sur la volonté de voir se renforcer les liens d'amitié et de coopération dans le divers domaines », souligne le document.

La réunion a eu lieu en vertu de l'article 1 du protocole d'accord entre les ministères des Relations Extérieures et des Affaires étrangères des deux pays, signé le 11 avril 2017, à Jakarta (Indonésie).

Selon la note, les parties ont convenu d'explorer la possibilité de signer un accord commercial préférentiel, ainsi que d'encourager une coopération renforcée dans les établissements d'enseignement supérieur et la coopération technique.

Lors de la rencontre, l'Angola a félicité la République d'Indonésie pour avoir assumé, à partir du 1er décembre de cette année, la présidence tournante du G20.

« L'Exécutif angolais soutient et espère collaborer avec l'Indonésie pour sensibiliser les pays développés afin qu'ils puissent apporter plus d'avantages aux États moins avancés et réduire les différences existantes », indique le communiqué.

D'autre part, les deux délégations ont exprimé leur inquiétude face à la pandémie de Covid-19 qui sévit dans l'humanité, et ont exhorté les pays producteurs de vaccins à lever la protection des brevets sur les mêmes, ainsi que le transfert de technologie, contribuant de manière significative à la production de vaccins localement par les pays les plus pauvres, afin de faciliter et d'accélérer la vaccination des populations.

L'Indonésie est partenaire dans le domaine de la coopération sud-sud depuis la Conférence de Bandung, tenue du 18 au 24 avril 1955.

Depuis lors, l'Angola et l'Indonésie ont maintenu des relations politiques, bien qu'indirectement, et les relations politiques et diplomatiques se sont considérablement améliorées le 7 août 2001.

Les deux pays ont signé plusieurs instruments de coopération juridique, notamment l'accord d'exemption de visas sur les passeports diplomatiques et le mémorandum sur les consultations politiques.

Ils ont également signé le protocole d'accord entre la Chambre de commerce et d'industrie de la République d'Angola et la Chambre de commerce et d'industrie de la République d'Indonésie, en 2017.

« Puisque la République d'Indonésie est l'une des plus grandes économies de la région et la 10e au monde, nous ne voudrions pas être loin de ce peuple sympathique avec une grande expérience à partager avec nos partenaires en Afrique, comme nous », a déclaré le ministre des Relations Extérieures, Téte António, à l'issue de l'entretien téléphonique qu'il a eu avec son homologue indonésien, Retno Marsudi, en mai 2020.

En février 2018, il y a également eu un échange de messages entre les deux Chefs d'État. A cette occasion, les Présidents João Lourenço et Joko Widodo ont exprimé leur souhait de voir renforcées les relations entre les deux pays.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X