Bénin: L'avocat de l'activiste nigérian Sunday Igboho alerte sur l'état de santé de son client

Un des avocats de l'activiste nigérian Sunday Adeyemo Igboho, en détention préventive « pour association de malfaiteurs se préparant à commettre des crimes au Bénin », affirme qu'à ce jour le Nigeria, pays d'origine de son client, n'a formulé aucune demande d'extradition du séparatiste. Il s'inquiète par ailleurs pour son état de santé.

Il n'y a aucune trace d'une demande d'extradition de la part du Nigeria dans le dossier judiciaire de l'activiste, explique Me Ibrahim Salami qui attire l'attention sur l'état de santé de son client gardé à la prison civile de Cotonou depuis fin juillet. Il va mal, a-t-il expliqué au micro de notre correspondant Jean-Luc Aplogan, et souhaite être évacué en Allemagne pour se faire soigner.

« Ça va de mal en pis, parce que lorsqu'il a échappé à la mort au Nigeria, il a sauté de l'étage et il s'est blessé au niveau de la cage thoracique et au niveau du bras. Et depuis lors, il n'a jamais été soigné. Il a fait des demandes pour obtenir une autorisation d'être soigné, mais ça a pris du temps pour qu'on ait une réponse. Elle est venue aujourd'hui. Ce ne sont que des soins provisoires. Il aurait souhaité aller en Allemagne, parce qu'il a une carte de résidence, une carte de sécurité sociale, une assurance. Il aimerait retourner en Allemagne se faire soigner en toute sécurité. Il ne demande que ça à la justice et au gouvernement béninois. Il n'a jamais fait l'objet de poursuites judiciaires au Nigeria et il ajoute qu'il n'est pas en infraction non plus ni avec la justice béninoise, ni avec l'État béninois. »

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X