Maroc: Le Discours royal, une feuille de route pour passer à l'action stratégique (Académicien)

Tétouan — Le Discours prononcé par SM le Roi Mohammed VI à l'occasion de l'ouverture de la nouvelle année législative constitue une feuille de route claire pour passer à l'action stratégique, a souligné le professeur des sciences politiques à l'Université Abdelmalek Essaâdi de Tétouan, Ahmed Dardari.

Dans une déclaration à la MAP, M. Dardari a relevé que SM le Roi a souligné que le nouveau gouvernement doit établir et mettre en oeuvre des stratégies tridimensionnelles, à un moment où le Maroc entre dans une phase nouvelle qui requiert la mutualisation des efforts autour des priorités stratégiques, afin de poursuivre le processus de développement et de relever les défis extérieurs, ainsi que de consolider la place occupée par le Royaume, renforcer la sécurité stratégique du pays et assurer la liaison entre la gestion de la crise pandémique et la poursuite de la relance économique.

L'académicien a indiqué que le Maroc doit disposer d'institutions fortes, afin qu'il puisse défendre ses intérêts supérieurs, particulièrement dans une conjoncture qui charrie dans son sillage défis, risques et menaces, et relever tous les défis posés, d'autant plus que la crise pandémique a révélé le retour en force du thème de la souveraineté, qu'elle soit sanitaire, énergétique, industrielle, alimentaire ou autre, et l'enjeu de sa préservation.

Le discours royal a souligné que le Maroc a réussi à gérer ses besoins en produits de première nécessité, et à assurer un approvisionnement normal et suffisant de ses marchés, à un moment où de nombreux pays ont connu d'importants dysfonctionnements dans ce domaine, a-t-il poursuivi.

M. Dardari a estimé que les transformations qui s'accélèrent dans le monde nécessitent la création d'un dispositif national intégré ayant pour objet d'assurer une réserve stratégique de produits de première nécessité, notamment alimentaires, sanitaires et énergétiques répondant aux besoins nationaux en la matière, afin de consolider la sécurité stratégique du pays.

Il a, par ailleurs, affirmé que le nouveau gouvernement doit assurer l'opérationnalisation effective du modèle de développement et lancer une nouvelle génération de projets et de réformes intégrés, relevant que "le Pacte national pour le Développement" représente un levier essentiel pour la mise en œuvre de ce modèle, constituant un engagement national à l'égard des Marocains.

L'universitaire a ajouté que le discours royal a noté que le gouvernement doit mobiliser les ressources nécessaires pour assurer la mise en oeuvre du nouveau modèle de développement, et parachever les grands projets déjà lancés, au premier rang desquels le chantier de généralisation de la protection sociale auquel SM le Roi accorde une sollicitude toute particulière, relevant que le défi majeur consiste à opérer une véritable mise à niveau du système de santé, conformément aux meilleurs standards et en synergie totale entre secteurs public et privé.

Il a conclu que le gouvernement et le parlement, majorité et opposition, ont l'entière responsabilité d'œuvrer de concert avec toutes les institutions et les forces vives de la Nation pour le succès de cette étape, et de faire preuve d'esprit d'initiative et d'engagement responsable.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X