Cameroun: Lukaš Kubiš - Le jeune loup aux dents longues

A 21 ans, le maillot jaune a également remporté deux étapes de la course.

Rien qu'à regarder comment les yeux de Lukaš Kubiš brillent, à chaque victoire d'étape, on comprend que le sociétaire de Banska Brystica de Slovaquie est fou amoureux de la « petite reine ». Au cours de cette 21e édition du Grand prix cycliste international Chantal Biya, il aura franchi en premier la ligne d'arrivée à deux reprises. D'abord, à l'issue de la deuxième étape, longue de 129, 1 km entre Bafia et Ntui. Et ensuite, à la quatrième étape, sur une distance de 116,7 km sur l'axe Zoétélé-Nkpwang-Meyomessala. Et comme si cela ne suffisait pas, le fait qu'il soit arrivé avant ses concurrents Jordi Slootjes et Clovis Kamzong Abossolo lui a permis de remporter la victoire finale.

C'est d'ailleurs la première distinction majeure du coureur de 21 ans. Et c'est quelque chose de spécial pour lui. Il aime beaucoup le Cameroun. « Il ne parle qu'en bien du pays. Il m'a dit que le Cameroun est quelque chose de spécial pour lui. Il est très heureux d'avoir gagné ici. Il est surtout marqué par l'hospitalité et la convivialité, qui règnent ici », a confié Martin Frano, le directeur sportif de Banska Brystrica de Slovaquie.

L'année dernière, pour sa première participation au Grand prix, il avait terminé à la deuxième place au classement général. « Il était le meilleur coureur du peloton, cette fois-ci. C'est un coureur très complet. Il n'est pas très bien dans la montagne. Mais, les petites montées comme il y en a beaucoup ici, il les franchit facilement. Il est aussi très rapide au sprint. Je pense que ce sont ces deux capacités qui lui feront gagner encore beaucoup d'autres courses dans sa carrière », décrit Fred Blankers, encadr eur de Banska Brystrica de Slovaquie.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X