Afrique: Turquie - Recep Tayyip Erdoğan entame une nouvelle tournée africaine

Après l'Algérie, le Sénégal et la Gambie où il s'était rendu en début d'année, le président turc est de nouveau attendu, à partir du 20 octobre, au Togo, au Nigeria et en Angola où il rencontrera respectivement ses homologues Faure Gnassingbé, Muhammadu Buhari et João Lourenço.

A Lomé, première étape de sa tournée, Recep Tayyip Erdoğan avait déjà dépêché, depuis avril, une ambassadrice avec l'ouverture d'une ambassade. Les deux pays entretiennent depuis quelques temps d'excellentes relations d'amitié et étudient également l'option d'une liaison aérienne directe entre leurs deux capitales, en dehors des accords qui les lient sur les plans économique, militaire et de l'éducation.

Notons que le président turc implique de plus en plus son pays en Afrique, intensifiant ses échanges diplomatiques et économiques avec le continent. Il est annoncé, en exemple, la signature prochaine de trois accords avec le Nigeria, première économie d'Afrique et partenaire commercial principal d'Ankara en Afrique subsaharienne, portant sur les hydrocarbures, l'énergie et la métallurgie. Le volume commercial entre les deux pays a atteint la barre de deux milliards de dollars à la fin de 2020, selon le ministre turc de l'Énergie et des Ressources naturelles, Fatih Donmez.

En ce qui concerne l'Angola, le président turc avait indiqué son intention de porter les échanges commerciaux à cinq cents millions de dollars. « Nos échanges commerciaux avec l'Angola représentent 176 millions de dollars américains, c'est largement insuffisant », avait déclaré Recep Tayyip Erdoğan qui recevait son homologue angolais, João Lourenço, en juillet dernier.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X