Djibouti/Burkina Faso: Eliminatoires du Mondial 2022 - Burkina#Djibouti (2-0)

11 Octobre 2021

Les Etalons du Burkina Faso ont dominé leurs vis-à-vis du Djibouti, lundi 11 octobre à Marrakech par le score de 2 buts 0, pour le compte de la 4e journée des éliminatoires du Mondial de football, Qatar 2022. En attendant le résultat de la rencontre entre le Niger et l'Algérie ce mardi, les hommes de Kamou Malo occupent provisoirement la tête du groupe A.

Kamou Malo a fait peu tourner l'effectif à cette double confrontation.

Face à une équipe de Djibouti qui a visiblement bien appris après la première confrontation, vendredi dernier, perdue 0-4, les Etalons n'ont pu se contenter que du minimum lors de cette deuxième partie de la bataille. Comme il l'a annoncé, Kamou Malo n'a opéré pratiquement aucun changement dans le onze de départ qui a débuté la rencontre vendredi dernier au Grand stade de Marrakech. Seul Gustavo Sangaré a remplacé Ismahila Ouédraogo au milieu de terrain. Du côté des Djiboutiens, le sélectionneur Julien Metté a effectué au contraire quatre changements par rapport à l'effectif de départ lors du match précédent.

Des changements qui ont eu des effets positifs dans le jeu de son équipe puisque dès l'entame, ses poulains ne se sont pas contentés, comme à l'aller, de défendre. Même si les Etalons ont largement dominé la partie, en optant de jouer plus libérés, le capitaine Mohamed Bourman et ses coéquipiers ont sérieusement empêché les Burkinabè de plier le match en peu de temps. Leur bloc beaucoup plus haut leur a permis d'être présents, surtout sur les seconds ballons. La tactique djiboutienne a, certes, eu le mérite de libérer les espaces, mais les Burkinabè qui devraient en profiter ont eu du mal à le faire. Fessal Tapsoba et Zakaria Sanogo se sont illustrés entre les lignes mais Mohamed Konaté qui a mis du temps à retrouver ses marques a vendangé plus d'une occasion de buts. Devant la fébrilité de ses avant-centres, c'est le capitaine Issoufou Dayo qui monte à l'abordage et d'une tête permet de décanter le match (29e).

Fessal Tapsoba s'illustre de nouveau

Pour le capitaine Issoufou Dayo, la chaleur de l'après-midi a compliqué la tâche à ses coéquipiers et lui.

Les Etalons ont par la suite déroulé tranquillement sans être pour autant tranchants dans le dernier geste. Il a fallu attendre la seconde période pour voir le jeune attaquant du Standard de Liège, Fessal Tapsoba, bien inspiré s'engouffrer dans la défense adverse et s'y prendre par deux fois pour obliger le portier djiboutien à aller chercher la balle au fond de ses filets pour la seconde fois de l'après-midi. Derrière, les Djiboutiens craquent et le défenseur Youssouf Batio écope d'un carton rouge à la 66e minute. Une situation de supériorité numérique qui n'a cependant pas profité à Kamou Malo et à ses hommes, et les entrées de Yacouba Songné, Jean Fiacre Botué et et Eric Traoré n'auront rien apporté de plus. Surtout avec l'attaquant des Young Africans football club de Tanzanie, Yacouba Songné qui a vendangé deux grosses occasions en fin de partie.

Le contenu de la double confrontation des Etalons face à Djibouti est loin d'être satisfaisant. Beaucoup de réglages sont à opérer dans cette équipe en reconstruction. Cependant, le capitaine Issoufou Dayo et ses coéquipiers assurent l'essentiel grâce aux six points grappillés face au petit poucet du groupe. Avec cette victoire, les Etalons sont provisoirement premiers du groupe A en attendant l'autre match du groupe entre le Niger et l'Algérie prévu pour ce mardi 12 octobre.

(Envoyé spécial à Marrakech)

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X