Libye: Fathi Bashagha en lice pour la présidentielle

Fathi Bashagha

L'ancien ministre de l'Intérieur de 2018 à 2021 a annoncé sa candidature, le 11 octobre, pour l'élection présidentielle de décembre prochain en Libye.

Dans son programme, Fathi Bashagha (59 ans) met en avant la sécurité et les réformes économiques. « Il y a un besoin urgent d'un plan de réforme économique. D'abord en améliorant la valeur du dinar par rapport au dollar, qui affecte la vie de tous les Libyens, puis en relançant l'économie et le commerce. Certaines personnalités politiques ne veulent pas des élections, car elles menacent leurs intérêts personnels. D'autres ont peur que les élections ramènent au pouvoir quelqu'un qui ne convient pas à la Libye, issu de l'ancien régime ou de l'armée », a-t-il déclaré.

Rappelons qu'en février dernier, il a été battu de justesse lors des élections au poste de Premier ministre de transition, dans le cadre des efforts de paix menés par les Nations unies. Le même mois, il a survécu à ce que ses collaborateurs ont appelé une tentative d'assassinat « bien planifiée », une grêle de balles tirées sur son convoi sur une autoroute près de Tripoli. De leur côté, le maréchal Khalifa Haftar ou encore Seif al-Islam, fils de Moammar Kadhafi, n'excluent pas de se porter candidats.

Le scrutin à venir est considéré comme une issue à l'instabilité dans laquelle est plongée la Libye depuis 2011 dans la foulée du printemps arabe. Le rendez-vous de décembre constitue donc la principale mission du gouvernement d'union nationale mis en place en mars dernier sous l'égide la communauté internationale.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X