Cameroun: Inclusion financière - Une nouvelle offre africaine

L'initiative AfricaNenda, qui vise à accélérer les systèmes de paiement instantanés et inclusifs sur le continent, a été officiellement lancée le 8 octobre 2021 à Naïrobi au Kenya.

A ce jour en Afrique, environ 400 millions d'adultes, majoritairement des femmes vivant et travaillant en zone rurale, n'ont pas accès aux services bancaires. Ces personnes comptent essentiellement sur leur trésorerie propre ou sur fournisseurs informels du service financier pour répondre à leurs besoins financiers (financement des projets, soins de santé, etc.). Un système qui peut être coûteux et risqué.

C'est donc pour répondre à ce besoin de bancarisation que l'initiative baptisée AfricaNenda est née, avec le soutien financier de par la Fondation Bill & Melinda Gates et le programme de Rockefeller Philanthropy Advisors. Il s'agit, selon les porteurs de ce projet officiellement lancé le vendredi 8 octobre 2021 à Naïrobi au Kenya, d'une offre qui vise à accélérer les systèmes de paiement instantanés et inclusifs, grâce à des partenariats avec les gouvernements africains, les blocs économiques régionaux et les associations du secteur privé. Il est également question de réduire la pauvreté sur le continent.

Et de l'avis des initiateurs, ces systèmes de paiement instantanés et inclusifs peuvent jouer un rôle péremptoire en Afrique dans la réalisation de l'inclusion financière universelle d'ici 2030. En effet, pour Robert Ochola, président directeur général d'AfricaNenda, les paiements numériques sont essentiels à l'inclusion financière des pauvres.

« En réduisant les coûts de transaction et en augmentant la concurrence, nous serons en mesure de servir les familles pauvres et la population mal desservies, leur fournir un éventail de services contribuant à leur prospérité. Les plateformes de paiement numérique sont un outil essentiel, mais la défense des pauvres est notre mission », a-t-il déclaré au cours de la cérémonie qui réunissait des leaders des télécommunications, de la technologie financière, du développement et de l'écosystème bancaire à l'échelle régionale et internationale.

Après ce lancement officiel, il est maintenant question de la mise à niveau de tous les acteurs. Ainsi, le directoire d'AfricaNenda, composé d'experts africains de paiements numériques et du développement des infrastructures numériques régionales, se chargera du renforcement des capacités, des dispositifs et des formations adaptés aux organisations africaines et aux experts en paiement, afin d'étendre le déploiement de systèmes de paiement instantanés et inclusifs sur le continent, entre autres.

Au terme des discussions tenues en vue de la mise sur pied de ce système innovant de paiement, il a été décidé, la création d'une réglementation qui favorise l'innovation afin de permettre l'interopérabilité des services financiers numérique transfrontalière et la sensibilisation des régulateurs et des décideurs politiques afin de les aider à se doter d'un environnement politique propice.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X