Afrique: Décisions du Jury Disciplinaire de la CAF

Le Jury Disciplinaire de la CAF s'est réuni pour délibérer sur un certain nombre de questions. Ci-dessous le résumé des décisions du Jury Disciplinaire de la CAF :

1. Incidents lors du match de Coupe de la Confédération CAF 2020-2021 - SALITAS FC (Burkina Faso) vs Bouenguidi Sports (Gabon) :

Le Jury Disciplinaire a été saisi d'une erreur d'identité sur une affaire de voies de fait. Après avoir visionné la vidéo en présence de tout le corps abitral, il a été clairement identifié que l'agresseur sur l'arbitre assistant numéro 2 était Vianney Roby N'na Ango et non Djoe Dayann Boussougou.

Le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé :

- De suspendre Vianney Roby N'na Ango pour une période de douze (12) mois de toutes les compétitions de la CAF.

2. Incidents lors du match de Coupe de la Confédération CAF 2020/2021 - Conférence de presse de la finale - Raja (Maroc) vs J.S.K (Algérie) :

Lors de la conférence de presse d'après-match de la finale de la Coupe de la Confédération TotalEnergies, un journaliste algérien s'est levé et a perturbé la conférence de presse.

L'entraîneur du Raja AC s'est impliqué dans l'affaire et s'est par la suite levé et a quitté la conférence de presse à la suite d'un échange avec l'Officier Média de la CAF.

La CAF a invité l'entraîneur du Raja, M. Lasaad Chabbi, à comparaître devant le Jury Disciplinaire pour une audition concernant son comportement lors de la conférence de presse. M. Chabbi a exprimé ses excuses et regrets pour son comportement regrettable et a élaboré sur des justifications quant à l'escalade du conflit qui était basé sur un malentendu.

Le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé :

- d'imposer une amende de 10 000 USD à l'entraîneur du Raja dont 5 000 USD avec sursis à condition qu'il ne se soit pas rendu coupable d'une telle infraction pendant une durée de 24 mois.

- d'exiger une déclaration écrite adressée à la CAF par l'entraîneur du Raja dans laquelle il exprime les mêmes excuses exprimées au Jury Disciplinaire concernant sa faute lors de la conférence de presse de la finale de la Coupe de la Confédération.

3. Retrait de la participation de la RD Congo à la CAN de Beach Soccer :

Le 18 mai 2021, la CAF a reçu une déclaration de désistement de l'équipe nationale de la RD Congo de la CAN de Beach Soccer, envoyée par le Président et le Secrétaire général de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA). La FECOFA n'a fourni aucune explication pour justifier un tel forfait.

_ Le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé :_

- D'infliger une amende de 5.000 USD (Cinq Mille Dollars US) pour avoir déclaré forfait moins de (45) quarante-cinq jours avant le début de la compétition finale pour laquelle l'association nationale de la RD Congo s'était qualifiée.

4. Incidents lors du match de Coupe de la Confédération CAF 2021-2022 - Young Africans (Tanzanie) vs Rivers United (Nigeria) : La CAF a reçu une plainte du club Rivers United indiquant que certains de leurs officiels ont été agressés physiquement par les stadiers dans l'enceinte du stade. Le match devait se jouer à huis clos néanmoins, l'affluence de certains spectateurs a été notée.

La CAF a envoyé la plainte au club Young Africans via la Fédération tanzanienne de football. Cependant, la CAF n'a reçu aucun retour de la partie tanzanienne.

Le Conseil de Discipline de la CAF a décidé :

- d'imposer une sanction financière de 5 000 USD (cinq mille dollars américains) à Young Africans (Tanzanie) pour les incidents survenus pendant le match en question.

5. Décision contre la Fédération de Tanzanie pour récurrence d'incidents lors des matches à domicile joués en Tanzanie :

La CAF a constaté la récurrence d'incidents lors des matches à domicile en Tanzanie, que ce soit dans le cadre des compétitions des équipes nationales ou des compétitions interclubs de la CAF. Les incidents varient de problèmes avec les tests PCR, la foule étant au-dessus de la limite autorisée lors de matchs spécifiques, des problèmes dans les vestiaires et plusieurs plaintes de diverses équipes visiteuses.

Le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé :

- d'imposer un avertissement à la suite de la mauvaise conduite des nombreux clubs/équipes tanzaniens participant aux compétitions de la CAF au mépris des dispositions de l'art. 82 du code disciplinaire de la CAF. La Fédération tanzanienne de football est priée de respecter les règlements, protocoles et directives de la CAF.

6. Incidents lors du match de Ligue des Champions CAF 2021-2022 - E.S Sétif (Algérie) vs Fortune FC (Gambie) :

Le Jury Disciplinaire de la CAF a traité un cas d'inconduite lors de cette rencontre. La CAF a enquêté sur l'affaire et s'est adressée à la Fédération gambienne de football qui a coopéré et identifié les personnes impliquées dans ledit incident.

Le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé :

- De suspendre le Secrétaire Général de Fortune FC M. Amadou LS Jaiteh pour huit (8) matches Interclubs de la CAF.

- D'infliger à M. Amadou LS Jaiteh une amende de 10 000 USD (Dix Mille Dollars US).

7. Incidents lors du match de Ligue des Champions CAF 2021-2022 - APR FC (Rwanda) vs Mogadishu FC (Somalie) :

Les officiels du match susmentionné ont indiqué dans leurs rapports qu'après la fin du match, l'entraîneur adjoint de Mogadishu FC, M. Liban Ahmed Mohamud, est entré de manière agressive sur le terrain de jeu et a maltraité les arbitres et les autres officiels et joueurs de l'équipe. Son comportement a provoqué une confrontation de masse et l'entraîneur adjoint susmentionné a donc été expulsé.

Le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé :

- De suspendre l'entraîneur adjoint du Mogadiscio FC M. Liban Ahmed Mohamud pour quatre (4) matches Interclubs de la CAF.

- D'imposer au Mogadishu FC une sanction financière de 20 000 USD (vingt mille dollars américains), dont 10 000 USD (dix mille dollars américains) en sursis pour une période de 24 mois.

8. Incidents lors du match de Ligue des Champions CAF 2021-22 - AS Otoho (Congo) vs US Da Songo (Mozambique) :

Les officiels du match susmentionné ont indiqué dans leurs rapports que les joueurs de l'UD Songo ont physiquement attaqué l'arbitre à la 73e minute du match. Lors des tirs au but, le même groupe de joueurs a encore attaqué l'arbitre.

Les deux joueurs suivants ont été expulsés pour leur comportement agressif envers les arbitres du match susmentionné ; Bheu Antonio Januario et Timane Laque David Hunguane.

Le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé :

- De suspendre les deux joueurs pour quatre (4) matches Interclubs de la CAF

- D'imposer à UD Songo une sanction financière de 20 000 USD (vingt mille dollars américains), dont 10 000 USD (dix mille dollars américains) en sursis pour une période de 24 mois.

9. Cas Antidopage Dr Adama Sangaré (Médecin de l'équipe du Mali) et Dr André Diarra (kinésithérapeute de l'équipe du Mali) :

L'affaire ci-dessus a été transférée par la FIFA au Jury Disciplinaire de la CAF. Après délibération, le Jury a décidé d'ouvrir une enquête disciplinaire à l'encontre des médecins/officiels Dr Adama Sangaré et Dr André Diarra pour les violations des règles antidopage de la CAF et de la FIFA.

Le Jury Disciplinaire de la CAF a entendu les médecins au cours d'une audience.

Le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé :

- Que la sanction précédemment imposée (à savoir la suspension provisoire) est maintenant levée et que les médecins peuvent reprendre leurs activités.

6. Incidents lors du match de Ligue des Champions CAF 2021-2022 - E.S Sétif (Algérie) vs Fortune FC (Gambie) :

Le Jury Disciplinaire de la CAF a traité un cas d'inconduite lors de cette rencontre. La CAF a enquêté sur l'affaire et s'est adressée à la Fédération gambienne de football qui a coopéré et identifié les personnes impliquées dans ledit incident.

Le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé :

- De suspendre le Secrétaire Général de Fortune FC M. Amadou LS Jaiteh pour huit (8) matches Interclubs de la CAF.

- D'infliger à M. Amadou LS Jaiteh une amende de 10 000 USD (Dix Mille Dollars US).

7. Incidents lors du match de Ligue des Champions CAF 2021-2022 - APR FC (Rwanda) vs Mogadishu FC (Somalie) :

Les officiels du match susmentionné ont indiqué dans leurs rapports qu'après la fin du match, l'entraîneur adjoint de Mogadishu FC, M. Liban Ahmed Mohamud, est entré de manière agressive sur le terrain de jeu et a maltraité les arbitres et les autres officiels et joueurs de l'équipe. Son comportement a provoqué une confrontation de masse et l'entraîneur adjoint susmentionné a donc été expulsé.

Le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé :

- De suspendre l'entraîneur adjoint du Mogadiscio FC M. Liban Ahmed Mohamud pour quatre (4) matches Interclubs de la CAF.

- D'imposer au Mogadishu FC une sanction financière de 20 000 USD (vingt mille dollars américains), dont 10 000 USD (dix mille dollars américains) en sursis pour une période de 24 mois.

8. Incidents lors du match de Ligue des Champions CAF 2021-22 - AS Otoho (Congo) vs US Da Songo (Mozambique) :

Les officiels du match susmentionné ont indiqué dans leurs rapports que les joueurs de l'UD Songo ont physiquement attaqué l'arbitre à la 73e minute du match. Lors des tirs au but, le même groupe de joueurs a encore attaqué l'arbitre.

Les deux joueurs suivants ont été expulsés pour leur comportement agressif envers les arbitres du match susmentionné ; Bheu Antonio Januario et Timane Laque David Hunguane.

Le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé :

- De suspendre les deux joueurs pour quatre (4) matches Interclubs de la CAF

- D'imposer à UD Songo une sanction financière de 20 000 USD (vingt mille dollars américains), dont 10 000 USD (dix mille dollars américains) en sursis pour une période de 24 mois.

9. Cas Antidopage Dr Adama Sangaré (Médecin de l'équipe du Mali) et Dr André Diarra (kinésithérapeute de l'équipe du Mali) :

L'affaire ci-dessus a été transférée par la FIFA au Jury Disciplinaire de la CAF. Après délibération, le Jury a décidé d'ouvrir une enquête disciplinaire à l'encontre des médecins/officiels Dr Adama Sangaré et Dr André Diarra pour les violations des règles antidopage de la CAF et de la FIFA.

Le Jury Disciplinaire de la CAF a entendu les médecins au cours d'une audience.

Le Jury Disciplinaire de la CAF a décidé :

- Que la sanction précédemment imposée (à savoir la suspension provisoire) est maintenant levée et que les médecins peuvent reprendre leurs activités.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X