Seychelles: La nouvelle politique sur les récifs coralliens aux Seychelles cherche à minimiser les menaces et à améliorer la sensibilisation à la vulnérabilité

Dans le but de faire face aux menaces auxquelles sont confrontés les récifs coralliens dans les eaux des Seychelles, le gouvernement a élaboré une politique nationale et un plan d'action stratégique pour la conservation et la gestion des coraux.

L'un des objectifs du plan est d'établir une structure de gouvernance efficace, transparente et équitable pour la protection, la conservation, l'utilisation durable et la gestion adaptative des coraux et des récifs coralliens.

Le plan proposé présente une série de 13 déclarations politiques ainsi que leurs actions associées dans le cadre de cinq programmes de travail prioritaires.

La directrice générale de la division de la conservation et de la gestion de la biodiversité du ministère de l'Environnement, Marie-May Muzungaile, a déclaré à la SNA que « les déclarations de politique fournissent une approche structurée de la gestion des récifs coralliens des Seychelles et de la réduction des impacts cumulatifs des différents phénomènes naturels et facteurs de stress anthropiques."

"Comme vous le savez, les récifs coralliens sont des écosystèmes importants qui soutiennent plus de 25 pour cent de la vie et de la biodiversité dans les océans. Ici aux Seychelles, les récifs coralliens couvrent une étendue de 1 690 kilomètres carrés, et 17 pour cent sont menacés par un certain nombre de facteurs naturels et anthropiques. Des facteurs tels que la surpêche et le changement climatique », a déclaré Mme. Muzungaile.

Les récifs coralliens soutiennent les piliers économiques du pays, tout en soutenant les moyens de subsistance et la culture de la population des Seychelles, un archipel de l'océan Indien occidental. Les menaces qui pèsent sur les coraux et le taux rapide de dégradation des coraux et des récifs coralliens ont donc un impact direct sur l'économie et la population du pays.

« En tant que tel, le gouvernement a jugé nécessaire de mettre en place cette politique spécifique pour s'assurer qu'un niveau approprié d'attention et d'action est dirigé vers cet habitat essentiel. Les politiques envisagent des actions pour minimiser les menaces, améliorer la surveillance et la recherche, s'appuyer sur des financements, améliorer la prise de conscience sur la valeur, l'importance et la vulnérabilité des écosystèmes des récifs coralliens », a déclaré Mme. Muzungaile.

Elle a ajouté qu'avec la mise en place de la bonne structure de gouvernance, les coraux et les récifs coralliens seront protégés, utilisés de manière durable et gérés efficacement.

« Les actions sont nécessaires pour garantir que les récifs coralliens des Seychelles et les écosystèmes associés sont conservés et gérés de manière adaptative pour améliorer la résilience et permettre la fourniture durable de services écosystémiques, économiques et sociaux clés », a déclaré Mme. Muzungaile.

Élaborés en consultation avec des partenaires locaux, la politique et le plan d'action seront mis en œuvre sur cinq ans, puis revus dans le cadre d'une approche de gestion adaptative. Les politiques sont également soutenues par un plan d'action stratégique (PAS) qui identifie et hiérarchise les actions qui contribuent à la vision globale de la politique nationale pour les récifs coralliens.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X