Maroc: Ils ont tombé le masque !

Deux images qui se voulaient rassurantes. Et elles l'étaient, pour ainsi dire, avant que la troisième ne vienne tout gâcher.

Le chef d'Etat a adressé le discours d'ouverture de cette onzième législature à distance. Un message Royal des plus éloquents d'autant plus que les parlementaires étaient triés sur le volet et qu'ils avaient tous leur masque en vue de limiter le risque au maximum.

Par la suite, le premier conseil de ce nouveau gouvernement qui ne compte pourtant pas plus de vingt-cinq ministres s'est également fait à distance.

Sauf qu'à l'évidence, c'était trop beau pour que cela continue. Et voilà donc venu le moment pour le chef du gouvernement de présenter les grandes lignes de son programme. Et là, on va mettre toutes les précautions au placard tout en se moquant de toutes ces mesures de sécurité dont on ne cesse d'affubler un peuple qui s'en trouve pour le moins décontenancé. Grosse inconstance gouvernementale d'entrée. Piètre tableau que de voir ces « élus du peuple », chef du gouvernement et présidents respectifs des deux Chambres en tête, s'agglutiner tristement et ignorant indignement masques et distanciation.

Comme début, c'est trop peu rassurant. Un gros ratage surtout.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X