Madagascar: Achat de produits contraceptifs - L'augmentation du budget alloué réclamée par la COMARESS

À la suite de l'engagement de haut niveau à l'atteinte des objectifs FP 2030, La coalition de la société civile œuvrant dans le domaine de la Santé, la Comaress, réclame la considération du budget en matière de produits contraceptifs dans le pays, à travers un point de presse hier à Antsakaviro. « Nous sollicitons vivement l'inscription, voire l'augmentation du budget alloué pour l'achat des produits contraceptifs dans la prochaine Loi des Finances Initiale 2022 », souligne le docteur Jean Claude Rakotomalala, directeur national de la Coalition Malagasy pour le Renforcement du Système de Santé (Comaress).

Sur cette lancée et par rapport aux engagements que les parties prenantes ont signés dernièrement, la Comaress encourage à la prise des mesures adéquates par rapport à ces engagements. « Nous encourageons le gouvernement à prendre des mesures afin de traduire ces nouveaux engagements en priorité, assurer un financement durable des actions et satisfaire les besoins en vue de rendre effectives les interventions définies dans la feuille de route de la dividende démographique », enchaîne le responsable.

Il est à rappeler que le budget en ce qui concerne l'achat des produits contraceptifs a été diminué, voire même est devenu inexistant dans les deux précédentes lois de finances. « L'inexistence de budget alloué à l'achat de produits contraceptifs pourrait impacter directement l'approvisionnement de ces produits au niveau des centres de santé. Il pourrait y avoir une rupture dans ce cas. Un accord a été déjà passé avec les partenaires financiers par rapport à l'engagement de Madagascar en termes de planification familiale. Cette participation est minime lorsqu'on se base sur le pourcentage d'engagement par rapport au besoin », soutient le responsable.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X