Angola: Vers une troisième dose de vaccin anti-Covid

Luanda — La ministre de la Santé, Sílvia Lutucuta, a admis la possibilité d'administrer en 2022 une troisième dose du vaccin contre le Covid-19 aux professionnels de la première ligne dans la lutte contre la pandémie.

Selon la ministre, qui a accordé une interview mardi à la Télévision Publique d'Angola (TPA), l'intention est due à la létalité des nouvelles vagues de la maladie, car le nombre de décès pourrait doubler.

Bien qu'il est prévu l'administration de la troisième dose aux professionnels de première ligne , Sílvia Lutucuta a déclaré que la priorité était l'administration de la deuxième dose du vaccin contre le Covid-19 pour l'immunisation de la population.

Les données publiées montrent que lors de la première vague, dont le pic était en octobre 2020, l'Angola avait enregistré 99 décès et 5 635 cas , tandis que lors de la deuxième vague, en mai, marquée par la circulation des variantes anglaise et sud-africaine, le pays a recensé 198 décès et 7 898 cas.

La troisième vague, qui est marquée par la circulation des variantes delta, anglaise et sud-africaine, la statistique indique l'enregistrement de 664 décès, dont les victimes sont la plupart des personnes âgées et des patients présentant d'autres comorbidités et sans vaccin.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X