Afrique: Cadre de concertation des partenaires pour la santé et le développement - Des documents stratégiques validés pour le bien-être de la population burundaise

Passer en revue pour enfin valider certains documents stratégiques pour l'amélioration du système de santé au Burundi. Tel est l'objectif principal qui a réuni ce 12 octobre 2021, dans la grande salle de conférence de l'INSP, le Ministre de la santé publique et de la lutte contre le sida, le Représentant de l'OMS au Burundi, le Chargé de coopération de l'Union Européenne, les représentants des PTFs, les cadres du MSPLS, du COUSP, de l'OMS et de l'INSP.

A l'ordre du jour de ces assises : présentation de l'état des lieux de la chirurgie de district au Burundi ; présentation des rapports de Comptes Nationaux de Santé exercices 2016-2018, point sur le financement de la santé et lancement du processus pour l'exercice 2020 ; présentation du plan stratégique de lutte contre le paludisme 2021-2027 ; présentation des propositions d'amendement des Termes de références du groupe thématique santé-mère-enfant et présentation sur les préparatifs sur la vaccination contre la Covid-19.

Exposés par des experts nationaux et internationaux, ces différents travaux ont permis aux participants d'avoir une vue assez large et précise de ce qui se fait en matière de promotion de la santé au Burundi. Ils ont également donné l'occasion à Dr Thaddée NDIKUMANA, Ministre de la santé publique et de la lutte contre le sida, Dr Xavier CRESPIN, Représentant de l'OMS au Burundi et Mr Antonio CAPONE, Chargé de Coopération de l'Union Européenne de s'exprimer et de proposer des pistes d'amélioration pour consolider les acquis déjà probants.

Le Ministre de la santé publique et de la lutte contre le sida a félicité les différents exposants pour la qualité des travaux présentés avant de procéder à leur validation. Ces documents stratégiques et déterminants pour le bien-être de la population burundaise feront l'objet de large diffusion à l'échelle nationale pour renforcer le système de santé du pays.

La réunion du cadre de concertation des partenaires pour la santé et le développement fut aussi l'occasion pour faire un point exhaustif sur les préparatifs de la vaccination contre la Covid-19. Le Dr Thaddée NDIKUMANA en a profité pour éclairer l'assistance sur les efforts du Gouvernement pour vacciner sa population contre la Covid-19. Il a annoncé l'arrivée des premiers vaccins dans le pays à partir du 14 Octobre 2021.

Une très bonne nouvelle pour des Burundais qui attendaient impatiemment ces vaccins pour se protéger contre la pandémie. Au total 500. 000 doses de vaccins pour un coût de 3 millions de dollars sont attendues le 14 Octobre à Bujumbura.

Une information dont se réjoui le Dr Xavier CRESPIN. Après avoir rappelé l'importance de l'approche 3T privilégiée par l'Organisation mondiale de la santé en matière de riposte contre les pandémies, le Représentant de l'OMS a sollicité la contribution de tout un chacun pour la réussite de l'opération de vaccination contre la Covid-19 au Burundi.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X