Guinée: Le colonel Mamady Doumbouya met 42 généraux à la retraite

Le GCA Ibrahima BALDÉ a passé le témoin au colonel Balla SAMOURA

Dans une série de décrets publiée mardi soir 12 octobre, le président de la Transition guinéenne, le colonel Mamadi Doumbouya, a procédé à d'importants remaniements au sein de la haute hiérarchie militaire. Les piliers de l'ancien régime déchu d'Alpha Condé ont été simplement mis à la retraite par les nouveaux maîtres de Conakry.

Ils sont au total 42 généraux touchés par ce vaste remue-ménage à l'état-major général et les différents corps de l'armée. Le général Namory Traoré, le chef d'état-major des armées a été remplacé par le colonel Sadiba Koulibaly, jusque-là commandant du centre d'entrainement commandos aux opérations de maintien de la paix à Kindia, à 130 km à l'est de Conakry.

Le haut commandant de la gendarmerie nationale, le général Ibrahima Baldé, a été également remplacé par le colonel Balla Samoura, commandant de la gendarmerie de la zone spéciale de Conakry.

Le général Sékouba Konaté également retraité

Au sein des autres corps, de l'armée de terre à la marine, en passant par l'armée de l'air et à l'inspection général de l'armée, tous les titulaires de ces postes et leurs adjoints ont été mis à la retraite d'office et remplacés par des jeunes officiers supérieurs peu connus du grand public.

Ancien président de la transition militaire de 2009 à 2010, le général Sékouba Konaté fait également partie des généraux mis à la retraite. Ces changements dans l'armée interviennent alors que les Guinéens attendent avec impatience la nomination du futur gouvernement.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X