Tunisie: Environnement - La Tunisie à l'honneur au salon "Pollutec" à Lyon

Tunis/Tunisie — Lyon (France), 13 oct 2021 (De l'envoyée de TAP Nedra Boukesra) - La Tunisie est à l'honneur, mercredi, au salon international des équipements, des technologies et des services de l'environnement « Pollutec », qui se tient à Lyon, en France du 12 au 15 octobre 2021.

Une délégation tunisienne d'environ 80 hauts cadres de l'Etat et des responsables d'établissements actifs dans le secteur de l'environnement et des opérateurs privés, dirigé par le ministre des Technologies de la Communication et de l'Economie Numérique, Nizar Ben Néji, ont pris part à la cérémonie qui s'est tenue à cette occasion, en présence de diplomates tunisiens, des responsables du salon et de Business France.

Cette participation a pour objectif de partager le savoir et le savoir-faire et de ramener des solutions à la Tunisie, a affirmé Ben Néji, qui vient d'être confirmé dans son poste de ministre des Technologies de la Communication et de l'Economie Numérique, dans le nouveau gouvernement de Najla Boudden.

Le secteur des TIC est un secteur énergivore et source d'une grande pollution notamment, numérique (à travers les matériaux utilisés dans la fabrication, le transport de ses équipements et matériaux puis la gestion de ses déchets), a-t-il dit, notant que ce secteur, souvent porteur de solutions, a besoin de solutions non polluantes.

De sont côté, le directeur du Salon, Alexis De Gérard a noté que la participation tunisienne au salon en tant que pays "invité d'honneur", a été longtemps préparée, ce qui a permis aux deux parties organisatrices d'avoir un échange fructueux sur les secteurs d'intérêts notamment, la gestion de l'eau, de l'énergie et des déchets.

Pour lui, les enjeux sont importants et les projets présentés par la Tunisie dans le cadre de son stand institutionnel ou dans le stand «Green Business » consacré au secteur privé, sont porteurs de solutions.

Lors de la cérémonie de mercredi, une vidéo sur le tourisme tunisien a été diffusée et une autre comportant l'allocution de la nouvelle ministre de l'environnement Leila Chikhaoui.

Chikhaoui, qui a pris ses fonctions mardi, à Tunis, a notamment souligné le besoin d'actualiser et renforcer l'action environnementale dans des domaines prioritaires pour la Tunisie, citant les énergies propres, la migration vers une économie à bas carbone, et vers la mobilité électrique et le renforcement, de la mise en œuvre des stratégies environnementales en relation avec l'économie circulaire verte et bleue ainsi que l'appui à l'innovation et à la digitalisation.

Il s'agit également de la mise à niveau des processus de production et de gestion des services environnementaux (transport, assainissement, gestion des déchets, lutte contre les pollutions et les vecteurs,... ) et le renforcement de la coopération technique et financière bilatérale et multilatérale dans ce domaine

La Tunisie invitée d'honneur de la 41ème édition du salon "Pollutec", occupe deux stands en plein centre du Hall 4 entourés des pavillons des régions et organismes français et de certains pays européens comme les Pays Bas.

Le premier stand est destiné aux principaux organismes tunisiens actifs dans le domaine du développement durable à l'instar de la STEG, la SONEDE, l'ONAS, l'APAL, l'ANME et le ministère de l'Agriculture, la CPSCL (Caisse des prêts et de soutien des collectivités locales)/

Le deuxième stand est dédié au secteur privé tunisien actif dans «Green Businessa », où 6 start-up tunisiens proposent des solutions innovantes aux visiteurs du salon, notamment en matière de gestion de la qualité des eaux, de l'air, la gestion des installations hydrauliques. 6 autres entreprises tunisiennes prennent également part à ce salon.

Selon son directeur, "Pollutec", compte cette année 2000 exposants, dont 28% sont des étrangers. En 2018, ce salon a accueilli, 70 076 participants venant de 128 pays.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X