Congo-Kinshasa: En visite aux Emirats Arabes Unis - Félix Tshisekedi ramène sept protocoles d'accord

Au cours d'une rencontre bilatérale entre la délégation présidentielle congolaise et la délégation émiratis conduite par Son Altesse le souverain de Dubai, vice-président de la fédération des Émirats Arabes Unis, le 12 octobre, à Dubai sept protocoles d'accord ont été signés entre les deux parties.

Les deux parties se sont retrouvées au pavillon présidentiel de l'Expo Dubaï 2020, lors d'une bilatérale qui a mis face à face la partie congolaise représentée par la présidence, le gouvernement et la fédération des entreprises du Congo ainsi que la partie émiratis avec à sa tête Son Altesse le souverain de Dubai, vice-président de la fédération des Émirats arabes unis.

Ces memoranda d'entente portent notamment sur la non double imposition, la coopération douanière, la protection des investissements et la création d'une commission mixte République démocratique du Congo (RDC)- Émirats Arabes Unis. Un accord entre la société Emaar et les ministères congolais de l'Urbanisme et Habitat et celui des Affaires foncières a aussi été signé par les ministres sectoriels.

La société émiratis Masdar et le ministère congolais des Ressources hydrauliques tout comme la Chambre de commerce des Émirats Arabes Unis et la Fédération des entreprises du Congo ont signé des protocoles d'accord.

Ces sept protocoles viennent s'ajouter à l'engagement émirati d'un milliard de dollars d'investissements en RDC et un don direct de trente blindés tactiques pour les troupes combattantes des Forces armées de la République démocratique du Congo.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X