Afrique: A deux journées de la fin des éliminatoires, cinq coachs perdent leur place

Dakar — Cinq sélectionneurs nationaux ont été limogés à deux journées de la fin des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, l'absence de résultats étant le plus souvent invoquée par les fédérations nationales.

Certaines fédérations ayant renvoyé leur sélectionneur national doivent préparer en même temps la Coupe d'Afrique des nations, dont le coup d'envoi est prévu le 9 janvier prochain, au Cameroun.

Après les matchs de la 4e journée, la Mauritanie s'est séparée de son sélectionneur, le Français Corentin Martins, Djibouti s'est également séparé de Julien Mette.

Les sélections mauritanienne et djiboutienne ont été éliminées de Qatar 2022. Mais contrairement aux Djiboutiens, les Mauritaniens préparent la Coupe d'Afrique des nations 2021 reportée en 2022 en raison de la pandémie de coronavirus.

Avec Corentin Martins, le football mauritanien s'est qualifié à une phase finale du Championnat d'Afrique des nations (CHAN) 2018 et à deux phases finales de la CAN, en 2019 et en 2021.

L'ancien milieu de terrain des Bleus, recruté en 2014, ne conduira pas les Mourabitounes à cette édition prévue en janvier prochain.

Djibouti, éliminé de la CAN 2021, est l'équipe qui a encaissé le plus de buts lors des éliminatoires du Mondial. Elle a perdu devant l'Algérie 0-8, le Niger 2-4, et le Burkina Faso 0-4, 0-2.

Après les deux premières journées jouées en septembre dernier, les équipes de l'Egypte, du Ghana et du Zimbabwe s'étaient séparées respectivement d'Hossam Al Badri, de Charles Akonnor et du Croate Zdravko Logarusić.

Coach des Pharaons, Al Badri avait débuté les deux premiers matchs par une courte victoire contre l'Angola (1-0) et un nul 1-1 contre le Gabon.

Le Ghanéen, quant à lui, a permis à son équipe de battre l'Ethiopie, 1-0, avant de subir un revers face à l'Afrique du Sud, 0-1.

Au Zimbabwe, la fédération a préféré, malgré l'urgence de la Coupe d'Afrique des nations, se débarrasser du technicien croate Zdravko Logarusić.

Futur adversaire du Sénégal à la CAN, l'équipe du Zimbabwe a débuté les éliminatoires par un nul, 0-0, contre l'Afrique du Sud, avant de perdre (0-1) devant l'Ethiopie.

Une défaite qui a coûté son poste au technicien croate qui a dirigé aussi l'équipe locale zimbabwéenne au CHAN 2020.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X