Congo-Kinshasa: Du matériel vital à la lutte contre Ebola est déployé par l'UNICEF à Beni

Des fournitures vitales pour l'eau et l'assainissement, la prévention et le contrôle des infections et pour la nutrition sont arrivées à Beni pour répondre à la résurgence d'Ebola dans la province du Nord-Kivu au nord-est de la République Démocratique du Congo (RDC).

Ces fournitures et équipement seront déployés dans les centres de santé et communautés touchés afin de limiter le risque de contamination et d'exposition au virus.

«L'arrivée de ces fournitures est une première étape clé dans la réponse à cette dernière résurgence d'Ebola, car elles permettront de ralentir la propagation du virus », a déclaré Medard Onobaiso, chef du bureau local de l'UNICEF à Beni. « Bien que la ville de Beni dispose d'un réseau d'approvisionnement en eau amélioré, en plus des forages et des bornes-fontaines que l'UNICEF a aidé à installer pendant les épidémies précédentes, il est important de continuer à renforcer le contrôle de l'infection dans les zones clés de la ville et des villages voisins».

L'UNICEF a également envoyé du personnel supplémentaire à Beni pour travailler avec les autorités sanitaires locales et les communautés. Un réseau de 13 cellules d'animation communautaire accompagne les autorités sanitaires dans leurs efforts de suivi pour identifier les personnes ayant été en contact avec les cas confirmés ou probables d'Ebola. Ces cellules d'animation communautaire jouent un rôle important en écoutant les préoccupations des communautés, en diffusant des informations et en surmontant la méfiance et la résistance au travail des équipes sur le terrain.

L'UNICEF a déjà mobilisé 550.000 dollars US de ses propres fonds pour lancer les différentes interventions dans les domaines de l'eau, de l'assainissement et de l'hygiène, de la nutrition, de la communication pour le développement et de la protection (y compris des mesures visant à prévenir l'exploitation et les abus sexuels dans le cadre de l'intervention).

L'UNICEF travaille en avec les autorités congolaises et d'autres partenaires sur un plan d'intervention de trois mois.

Cette dernière résurgence du virus Ebola a été déclarée, le 8 octobre 2021 suite au décès d'un enfant de 3 ans à Beni, l'épicentre de la précédente épidémie qui s'était terminée au mois de mai 2021.

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X