Algérie: Portes ouvertes sur l'exportation des services - Les participants recommandent la création d'une banque dédiée à l'export

Alger — La création d'une banque algérienne spécialisée dans l'exportation devant faciliter les opérations bancaires et améliorer la qualité des services, figure parmi les principales recommandations ayant couronnées les travaux de la journée d'étude organisée dans le cadre des "Portes ouvertes sur l'exportation des services", clôturées mercredi.

Les participants aux ateliers de cette journée d'étude ont proposé la mise sur pied d'un cadre réglementaire déterminant les conditions et les procédures relatives à l'exportation des services, notant la nécessité d'expliquer les modalités de recouvrement des recettes issues des exportations des services, et la révision du dernier règlement de la Banque d'Algérie (BA) relatif au transfert de devises destinées à l'investissement à l'étranger, en vue de faciliter la création de filiales à l'étranger et de bureaux de liaison.

Les recommandations ont également porté sur la révision de l'ordonnance 03-04 du 19 juillet 2003, relative aux règles générales applicables aux opérations d'importation et d'exportation de marchandises, les participants ayant préconisé l'intégration des règles générales relatives aux opérations d'importation et d'exportation de services.

Les participants ont appelé, entre autres, à la nécessité de moderniser les règlementations et les instructions bancaires nationales de manière à répondre aux exigences du commerce international moderne dans le domaine des services, et à l'impératif de compétitivité sur les marchés internationaux.

S'agissant de la diplomatie économique, les intervenants ont préconisé de doter les services du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, d'informations sur les produits et services fournis par entreprises algériennes, en vue de faciliter à nos représentations diplomatiques la promotion du produit algérien.

Dans le domaine du tourisme, les participants ont préconisé l'utilisation des TIC dans la réservation et le paiement à distance.

Les intervenants ont, en outre, demandé la mise en place d'une commission de coordination en charge du suivi de ces recommandations et de leur concrétisation sur le terrain.

Supervisant au nom du ministre du Commerce et de la promotion des exportations la clôture de ces portes ouvertes, le chargé de gestion du Secrétariat général du ministère, El-Hadi Bakir a affirmé que ces recommandations et propositions allaient être prises en charge dans l'élaboration d'un rapport qui sera soumis au Premier ministère en vue d'un traitement des préoccupations soulevées.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X