Algérie: Lancement prochain d'un guide pour l'insertion économique de la femme

Alger — La ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Condition de la femme, Kaouthar Krikou a annoncé, jeudi à Alger, le lancement dans les prochains jours d'un guide pour l'insertion économique de la femme, notamment rurale.

Lors d'une réunion organisée à l'occasion de la Journée internationale de la femme rurale, la ministre a expliqué que ce guide "sera lancé dans les prochains jours au niveau des directions de l'activité sociale (DAS) sur l'ensemble du territoire national". Il comprend les mesures et programmes liés à l'insertion économique de la femme.

Au cours de cette rencontre à laquelle ont participé plusieurs ministres, le conseiller du Président de la République, Abdelhafidh Allahoum, et le Médiateur de la République, Brahim Merad, Mme Krikou a mis en avant le rôle de la femme rurale dans le développement durable et la réalisation de l'autonomie pour contribuer au développement économique.

A ce propos, Mme Krikou a affirmé que le secteur de la Solidarité nationale "s'attèle à la concrétisation de cette démarche en mettant en place un programme intersectoriel".

Evoquant les statistiques de l'Agence nationale de gestion du micro-crédit (ANGEM), la ministre fait savoir que les femmes rurales avaient bénéficié de 32% et au foyer de 76% des microcrédits destinés aux femmes, ajoutant que les femmes impliquées dans le microcrédit ont également bénéficié de plusieurs cycles de formation.

Elle a rappelé, en outre, que le secteur de la Solidarité nationale avait lancé, récemment, une campagne de sensibilisation au niveau local sur l'importance de consacrer la culture d'assurance chez les femmes rurales porteuses de projets, notamment en ce qui concerne l'assurance du matériel et des outils de production contre tous les risques, en sus de l'organisation d'activités de sensibilisation sur le cancer du sein, et ce, en coordination avec les différents secteurs concernés et les mouvements associatifs.

Mme Krikou a relevé, dans ce sillage, la détermination de "poursuivre le soutien de l'implication de la femme rurale et femme au foyer dans la production nationale en vue de relancer l'économie et promouvoir ses compétences au niveau national à travers la cristallisation de son rôle dans le domaine entrepreneurial et la promotion de son accès aux marchés mondiaux car convaincus de leur capacité de réaliser et atteindre les Objectifs du développement durable (ODD) dans le cadre de la solidarité gouvernementale en coordination avec tous les acteurs dans ce domaine".

Lors de cette rencontre, une délégation ministérielle a effectué une visite à un salon réparti sur plusieurs pavillons qui mettent en avant les différents produits de la femme rurale et des pavillons dédiés à la présentation des mécanismes de l'Agence nationale de gestion du micro-crédit (ANGEM) et des programmes de l'agence de développement social (ADS), outre des espaces sur les campagnes de sensibilisation sur la lutte contre le cancer de sein et les mesures prises pour fournir une assurance du matériel au profit de la femme rurale.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X