Algérie: Sebgag insiste sur la relance des mouvements sportif et de la jeunesse

Alger — Le ministre de la Jeunesse et des Sports, Abderrazak Sebgag, a insisté jeudi à Alger sur la relance des mouvements sportif et de la jeunesse au niveau national et la remise du système sportif sur le bon chemin.

"Nous nous sommes rencontrés aujourd'hui pour étudier la stratégie qui doit être adoptée pour promouvoir le domaine de la jeunesse et des sports, notre secteur qui est en nette régression. Tout le monde doit travailler pour apporter un changement positif à la société et à l'avenir de nos enfants", a déclaré M. Sebgag lors d'une réunion de coordination avec les directeurs de la jeunesse et des sports à l'échelle nationale au Centre de préparation des talents et de l'élite sportive nationale de Souïdania.

"Vous êtes appelés à intensifier le travail pour développer le secteur et discuter des moyens de promouvoir les sports et les athlètes qui représentent les deux tiers de la population", a-t-il ajouté en s'adressant aux directeurs de la jeunesse et des sports.

De leur côté, les directeurs de la jeunesse et des sports, notamment ceux du Sud issus du nouveau découpage, ont appelé le premier responsable du ministère à les accompagner par le biais d'un encadrement technique qualifié et organiser des formations spécialisées pour les jeunes talents.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X