Maroc: Tan-Tan - L'INDH donne une forte impulsion à l'enseignement préscolaire

Tan — Tan - L'Initiative nationale pour le développement humain (INDH) a donné, depuis son lancement en 2005, une forte impulsion au secteur de l'éducation dans la province de Tan-Tan, en vue d'encourager la scolarisation et combattre la déperdition scolaire.

Les projets socio-éducatifs mis en œuvre dans le cadre de la troisième phase de l'INDH (2019-2023) viennent consolider les acquis réalisés au cours des deux premières phases de ce chantier national d'envergure.

En effet, le quatrième programme de la 3ème phase de l'INDH lié à l'impulsion du capital humain pour les générations montantes s'articule autour du développement de la petite enfance et du soutien à l'enseignement préscolaire en milieu rural.

Les projets de l'Initiative, qu'ils soient achevés ou en cours de réalisation, constituent un levier pour améliorer les indicateurs de scolarisation et lutter contre la déperdition scolaire à travers le renforcement de l'offre éducative et la modernisation des infrastructures éducatives.

Ainsi, des chantiers mis en oeuvre ont eu un impact positif sur les élèves, dont deux projets qui représentent un exemple concret des efforts déployés pour améliorer les conditions scolaires et élargir l'offre scolaire dans la province.

Le premier concerne le réaménagement des structures sanitaires de l'école Hafsa Bent Omar, et le second porte sur la création de l'établissement d'enseignement privé "Al-Qalam".

Le premier projet réalisé en 2017, dans le cadre du programme de lutte contre la précarité, est le fruit d'une convention de partenariat entre l'Association d'appui à l'école de la réussite à l'Ecole Hafsa Bent Omar, la wilaya de la région Guelmim-Oued Noun, l'Académie régionale d'éducation et de formation (AREF) et la province de Tan-Tan.

Cette convention vise à contribuer à l'intégration des personnes à besoins spécifiques dans le processus éducatif et à les inciter à poursuivre leurs études et à réhabiliter l'établissement pour répondre aux besoins de cette catégorie.

Elle permet à l'association de bénéficier d'un soutien financier estimé à 215.000 dirhams. alloués à la réhabilitation des structures sanitaires de l'école, qui accueille actuellement 503 élèves, dont 228 filles.

L'école abrite également une classe d'éducation inclusive qui comprend une quinzaine d'élèves à besoins spécifiques souffrant de divers handicaps (moteur, auditif, intellectuel, trisomie, autisme et trouble des apprentissages).

Quant au deuxième projet, qui a bénéficié à trois jeunes femmes diplômées de Tan-Tan, il comprend la création de l'établissement "Al-Qalam" d'enseignement privé, qui a ouvert ses portes avec la rentrée scolaire de cette année.

Ce projet pédagogique, qui comprend l'enseignement primaire (164 élèves) et le préscolaire (69 enfants), a pour objectif d'augmenter le revenu individuel des porteurs de projets, de créer des emplois et de renforcer l'offre éducative de la province.

La contribution de l'INDH à la réalisation de cet établissement, qui s'inscrit dans le cadre des projets générateurs de revenus, est estimée à 329.000 dirhams.

D'après les données de la division de l'action sociale de la province de Tan-Tan, 28 projets ont été programmés au profit du secteur de l'éducation au cours de la période 2019-2021, dans le cadre du Programme d'impulsion du capital humain pour les générations montantes, dont certains achevés et d'autres en cours de réalisation, sur un total de 140 projets de développement.

Ces chantiers portent notamment sur la construction de deux unités d'enseignement préscolaires dans les communes de Lamsid et Talmzoun, trois unités dans les communes d'Abtih, Chbika et Ibn Khalil, ainsi que l'acquisition de matériel d'examen visuel pour les élèves des établissements d'enseignement publics.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X