Burundi: Lutte contre la Covid-19 - Le pays reçoit ses premières doses de vaccins

La cérémonie de réception a eu lieu le jeudi 14 Octobre 2021 dans les locaux du Programme élargi de vaccination (PEV) à Bujumbura. C'était en présence du Ministre de la santé publique et de la lutte contre le sida, du Ministre de l'intérieur et Président du Comté de lutte contre la Covid, de l'Ambassadrice de la République Populaire de Chine près le Burundi, des Représentants de l'OMS et de l'UNICEF au Burundi.

Les vaccins ont été gracieusement offerts par la Chine. Ces premières 500.000 doses permettront à au moins 250.000 Burundais de se faire vacciner contre la Covid-19, à raison des deux doses par personne. Remettant officiellement ces vaccins au Burundi, l'Ambassadrice de la Chine, Son Excellence ZHAO Jiangping, a rappelé l'état des bonnes relations qui existent entre la Chine et le Burundi. Elle a réaffirmé l'engagement pris par son pays quant à accompagner, sans aucune condition, les Etats du Monde et ceux d'Afrique dans la lutte contre la Covid-19. Ce qui a permis à la Chine, aux dires de la diplomate, de mettre à la disposition des pays du monde entier près d'un milliard quatre cent millions (1.400.000.000) de doses de vaccins, depuis le début de la pandémie.

Un engagement salué par le Représentant de l'OMS au Burundi qui a tenu à remercier le peuple chinois pour ce don très significatif permettant ainsi au Burundi d'amorcer une nouvelle phase dans la lutte contre la pandémie. Dr Xavier CRESPIN, s'exprimant au nom des partenaires techniques et financiers intervenant au Burundi,a félicité le Gouvernement burundais pour tous les efforts entrepris pour protéger la population contre la Covid-19. Il a rassuré les Burundais et les Burundaises sur la qualité, l'efficacité et la fiabilité du vaccin chinois homologué par l'OMS. « Le vaccin chinois, Sinophram, n'a rien à envier à tous les autres vaccins homologués par l'OMS. De plus le vaccin chinois bénéficie d'une grande facilité de conservation et son taux d'efficacité avoisine les 85% », a fait remarquer le Dr Xavier CRESPIN.

Pour sa part le Ministre de la santé publique et de la lutte contre le Sida, le Dr Thaddée NDIKUMANA, a remercié la Chine pour son inconditionnel soutien depuis le début de la pandémie au Burundi. Pour lui, la vaccination vient compléter le package de prévention mis en place par le Gouvernement.

En rassurant la population du démarrage effectif des opérations de vaccination dès la semaine prochaine, le Dr Thaddée NDIKUMANA a néanmoins invité la population à continuer de respecter scrupuleusement les gestes barrières pour une meilleure prévention contre la Covid-19.

Rappelons que ces 500.000 doses réceptionnées ce 14 octobre 2021 constituent un premier lot de vaccins attendus par le Burundi. Le 25 octobre prochain le pays devrait recevoir encore 151000 autres doses de l'initiative AVAT. Suivront, avant la fin de l'année, d'importantes doses de vaccins de l'initiative COVAX. Autant de perspectives, qui, si elles aboutissaient, permettront au Burundi de se mettre au même diapason que les autres pays d'Afrique et du monde dans la lutte contre la Covid-19 et ses variants.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X