Afrique de l'Ouest: Le chef de l'État Islamique de l'Afrique de l'ouest présumé mort

15 Octobre 2021

Elle était devenue la principale menace sécuritaire au Nigéria. L'armée nigériane a annoncé le décès présumé du chef de l'État Islamique Abu Musab al-Barnawi. Cependant, aucun détail n'a filtré sur les circonstances de sa mort et l'organisation ne l'a pas confirmé.

Abu Musab al-Barnawi, chef de l'État Islamique en Afrique de l'ouest est mort. La nouvelle a été annoncée par le chef d'état-major de l'armée nigériane Lucky Irabor. "Je peux vous confirmer avec autorité qu'al-Barnawi est mort. Aussi simple que cela. Il est mort et reste mort", a-t-il dit. Toutefois, aucun détail n'a été rendu public sur les circonstances de son décès.

Bien que cette nouvelle sonne comme une victoire pour les autorités nigérianes, il faut souligner qu'un démenti des djihadistes n'est pas à exclure. Et pour cause, l'ancien chef de Boko Haram Abubakar Shekau avait été déclaré plusieurs fois mort, mais avait toujours démenti au travers de vidéos par la suite.

Ceci étant, l'annonce est prise par l'opinion publique et les observateurs avec beaucoup de précaution. Si la mort d'al-Barnawi s'avère réelle, les autorités nigérianes auront frappé un grand coup.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X