Madagascar: Les vols Maurice-Madagascar reprennent le 23 octobre

Madagascar s'ouvre à la région d'abord, puis à l'international. Le Conseil des ministres a avalisé une ouverture progressive des frontières de la Grande île, avant-hier. Ainsi, coup d'envoi dans la région, les vols entre Madagascar et les pays des îles de l'océan Indien reprendront le 23 octobre.

Vols opérés par Air Mauritius pour Maurice et Air Austral pour l'île de la Réunion. Par la suite redémarreront les liaisons entre l'Europe et Antananarivo, avec les compagnies Air France et Air Madagascar à partir du 6 novembre. Les vols charters en provenance de Milan et de l'Europe vers Nosy Be sont également autorisés. Cette réouverture s'accompagne de certaines mesures sanitaires, comme l'obligation d'effectuer un test PCR, qui devient désormais payant et coûte 25 euros. Ce test de dépistage est inclus dans le tarif du billet d'avion.

À leur arrivée, les passagers devront se confiner deux jours en attendant les résultats du test. S'il est négatif, le passager pourra circuler librement ; au cas contraire, il sera mis en quarantaine, le temps de le soigner. Par ailleurs, avant le Conseil des ministres, une réunion de travail a eu lieu la veille entre le président Andry Rajoelina, le ministre des Transports, Roberto Tinoka, le ministre du Tourisme, Joël Randriamandranto, ainsi que les membres du conseil d'administration et les représentants des employés de la compagnie Air Madagascar.

Depuis le début de la semaine, le président malgache se penche sur l'élaboration de la meilleure stratégie pour accueillir les touristes et sauver Air Mada, qui se trouve en zone de turbulences, criblée de dettes.

L'exemple du «redressement» d'Air Mauritius, avec la mise sous administration volontaire, la vente d'avions et les négociations avec les créanciers, est pris très au sérieux. À une condition près. «Les responsables et le personnel doivent respecter la culture de l'excellence concernant l'opérationnalisation, la régularité, la fiabilité et la ponctualité», a averti Andry Rajoelina.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X