Maroc: La Bourse de Casablanca clôture dans le vert

Casablanca — La Bourse de Casablanca a bouclé ses échanges en hausse vendredi, portée notamment par la bonne tenue des secteurs "Ingénieries et biens d'équipement industriels", "Participation et promotion immobilière" et "Sylviculture & Papier".

Au terme de cette séance, l'indice de toutes les valeurs, Masi, a clôturé sur un gain de 0,13% à 13.300,93 points. Le MSI20 a progressé également de 0,17% à 1.085,97 points et le Madex a pris 0,10% à 10.798,72 points.

L'indice de référence Environnement, Social et Gouvernance (ESG) "Casablanca ESG 10" a reculé, quant à lui, de 0,08% à 994,37 points.

Au volet international, le FTSE CSE Morocco 15 s'est adjugé 0,17% à 12.601,36 points et le FTSE Morocco All-Liquid a gagné 0,09% à 11.280,71 points.

Aux valeurs, 12 secteurs des 24 représentés à la cote casablancaise ont terminé en hausse, contre 7 en baisse, tandis que les cinq restants n'ont affiché aucune variation.

Boosté par ses titres Stroc Industrie (+5,99%) et Delattre Levivier Maroc (+1,32%), l'indice "Ingénieries et biens d'équipement industriels" a terminé sur un gain de 4,36%.

De même, le secteur "Participation et promotion immobilière" a avancé de 2,66%, sous l'effet de la bonne performance de ses titres Res Dar Saada (+3,31%), Douja Prom Addoha (+2,93%), et Alliances (+0,95%).

Du côté des perdants, l'indice "Services aux collectivités" a terminé en repli de 3,43% suivi de "Industrie pharmaceutique" (-1,75%).

Le volume global des échanges de titres s'est établi à 255,38 millions de dirhams (MMDHS), alors que la capitalisation boursière a avoisiné 684,73 milliards de dirhams.

Les plus fortes hausses ont été réalisées par Stroc Industrie (+5,99%), M2m Group(+5,97%), Stokvis Afrique (+5,93%), Maghreb Oxygène (+3,99%), et Res Dar Saada (+3,31%).

Les plus fortes baisses ont été accusées par Lydec (-3,43%), BMCI (-3,34%), Sothema (-1,93%), Aradei Capital (-1,25%), et Minière Touissit (-1,11%).

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X