Algérie: UA - Belhocine élu Commissaire en charge de l'enseignement, sciences, technologie et innovation

Addis Abeba — Les ministres africains des Affaires étrangères ont élu vendredi le candidat algérien, Pr. Mohamed Belhocine, au poste de commissaire en charge de l'enseignement, des sciences, de la technologie et de l'innovation à l'Union africaine (UA).

Pr. Mohamed Belhocine a été élu par le Conseil exécutif de l'UA au poste de commissaire en charge de l'enseignement, des sciences, de la technologie et de l'innovation, après avoir obtenu la majorité des voix des Etats membres lors du premier tour du vote secret.

Cette élection consacrera le retour de l'Algérie à la tête d'un poste important, au sein du staff dirigeant de la Commission de l'UA qui regroupe le président, le vice-président et six commissaires.

L'Algérie, qui a toujours été présente au sein de la Commission de l'UA en occupant le poste de Commissaire à la paix et à la sécurité (CPS) depuis sa création, est ainsi appelée à poursuivre son rôle dans la promotion des efforts continentaux dans un autre domaine tout aussi important que la paix et la sécurité, compte tenu de l'importance de l'enseignement, des sciences, de la technologie et de l'innovation en Afrique notamment en matière de développement durable.

Pr. Mohamed Belhocine occupe plusieurs postes à l'échelle nationale et internationale notamment conseiller international de la santé publique et membre du Comité national de suivi de l'évolution de la pandémie du Coronavirus. Il est également connu à l'échelle continentale pour ses efforts dans la lutte contre Ebola.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X