Cameroun: Recrutement spécial de 2000 enseignants d'universités - la troisième phase lancée

Selon le communiqué du président de la Commission centrale de supervision rendu public mercredi, les candidats ont jusqu'au 17 janvier 2022, pour déposer leurs dossiers dans les universités et les missions diplomatiques.

Le chrono est en marche depuis mercredi. Les personnes de nationalité camerounaise, âgées au plus de 45 ans révolus au 1er octobre 2022 et titulaires du Doctorat ou du PhD ont des places d'enseignants à prendre dans les universités du pays. L'engagement pris par le président de la République, Paul Biya, en 2018 d'ordonner le recrutement spécial de 2 000 titulaires de doctorat/PhD, est bien réel. Comme cela était prévu au lancement, la troisième phase de cette opération a commencé. L'ouverture de ces postes fait suite aux hautes instructions du chef de l'Etat, pour combler le manque d'enseignants dans les universités. Le communiqué y relatif a été signé le mercredi 13 octobre par Séraphin Magloire Fouda, président de la Commission centrale de supervision, par ailleurs secrétaire général des services du Premier ministre.

Dans ce document, il est indiqué que les candidats ont jusqu'au 17 janvier 2022, délai de rigueur pour déposer leurs dossiers dans les huit universités d'Etat. Les Camerounais résidant a? l'étranger, quant à eux, déposeront les leurs dans les missions diplomatiques et les postes consulaires, au plus tard le 17 janvier 2022 également.

L'heure semble ainsi venue pour les candidats de rassembler les pièces exigées. Notamment les photocopies certifiées conformes de tous les diplômes obtenus a? partir du Baccalauréat ou du GCE Advanced Level ; un exemplaire de la thèse de Doctorat ou du PhD; les copies des articles ou des éventuelles publications le cas échéant ; une attestation de service en qualité d'enseignant permanent dans l'université d'origine, dûment signée par une autorité compétente, pour les candidats aux grades de chargé de cours, maître de conférences et professeur et un certificat de nationalité et/ou, s'agissant des candidats de la diaspora, les photocopies du passeport et du permis de séjour certifiées par les services consulaires camerounais.

Le nombre de postes par université est également connu. 71 postes pour l'université de Bamenda, 76 pour l'université de Buea, 72 pour l'université de Douala, 61 pour l'université de Dschang, 60 pour l'université de Maroua, 76 pour l'université de Ngaoundéré, 76 pour l'université de Yaoundé I, 56 pour l'université de Yaoundé II. Le quota de régulation académique est fixé à 25 postes. Comme l'explique une source au ministère de l'Enseignement supérieur, le détail des postes ouverts sera bientôt rendu public par les différentes universités. Dans la première phase de ce recrutement spécial en 2019, 1200 enseignants ont été contractualisés. La deuxième phase portant sur l'enrôlement de 543 personnes a été ouverte en 2020 et les enseignants ont également été mis en service. Cette troisième phase, comme les précédentes, se déroule sous la coordination du ministre de l'Enseignement supérieur et suivant les dispositions réglementaires en vigueur.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X