Cameroun: Développement du numérique - Les pays évaluent leurs avancées

Une table ronde organisée en ligne le 13 octobre dernier à Yaoundé par l'Union internationale des télécommunications.

Examiner les tendances récentes dans le domaine des technologies et stratégies numériques, constituer des réseaux de contacts et trouver des solutions aux défis de ce secteur. Tels sont les enjeux de la table ronde ministérielle organisée mercredi dernier par l'Union internationale des Télécommunications (UIT). Les assises qui ont eu pour cadre le ministère des Postes et des Télécommunications (Minpostel) se sont tenues en mode virtuel. La rencontre dénommée « ITU Digital world 2021 » a regroupé les gouvernements, les entreprises et les acteurs du secteur des TIC.

En matière d'implémentation du numérique, le Cameroun est l'un des pays les plus avancés de la sous-région Afrique centrale. Le ministre Minette Libom Li Likeng qui représentait le pays à cet évènement a présenté, à titre d'illustration, les réalisations du pays. « Nous possédons 20 000 Km de fibre optique, tandis que les autres pays n'en ont que 5000 ou 2000. Par ailleurs, toutes les régions sont connectées, de même que les grandes villes », a-t-elle déclaré.

Premier exposants de la rencontre, le Cameroun a présenté un exposé sur le thème : « Redynamiser l'infrastructure : repenser le rôle du gouvernement en matière de technologie numérique ». Pour le Minpostel, « il ne suffit pas d'avoir la fibre optique, il faut aussi développer des contenus. C'est la raison pour laquelle dans notre plan stratégique de développement de l'économie numérique, nous avons développé des piliers », explique-t-elle.

Au rang de ces piliers, on peut citer l'infrastructure, la formation et la sécurité. Cependant, d'après le ministre, le pays doit encore fournir des efforts pour la pénétration de l'Internet dans les administrations et les ménages. « Mais déjà, le taux de pénétration de l'Internet mobile est élevé à travers le pays », se réjouit-elle. Tout en partageant son expérience dans le domaine du numérique, la participation du pays à cette table ronde lui a aussi permis de découvrir ce qui se fait ailleurs. Une manière pour le Cameroun d'améliorer sa stratégie.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X