Ile Maurice: Bel Ombre - Un plongeur français disparu en mer

Jund Hurbert Frederick, un Français de 54 ans, a disparu en mer à Bel Ombre en début de soirée de jeudi. Lui et deux de ses amis, Anthony Daniel et Ernest Shweyer, faisaient de la plongée lorsqu'ils ont commencé à éprouver des difficultés en raison de la marée haute. Les trois hommes ont alors tenté de regagner le rivage. Si Anthony Daniel a pu le faire, Ernest Shweyer a dû être repêché par des pêcheurs de la région.

C'est lorsque les deux hommes ont mis pied à terre qu'ils ont réalisé que Jund Hurbert Frederick manquait à l'appel. Ils ont alors alerté les éléments de la National Coast Guard. Des recherches ont alors été effectuées par les membres de l'Helicopter Squadron mais ont dû être stoppées aux alentours de 22 heures. L'opération de recherche a repris hier matin.

Par ailleurs, le corps d'un Allemand de 59 ans, qui a débarqué dans l'île en compagnie de son épouse, le 8 octobre dernier, pour y passer des vacances, a été repêché mercredi dans le lagon de Tamarin. Il faisait de la plongée sous-marine lorsqu'il a rencontré des difficultés. Des recherches ont été effectuées par les garde-côtes et peu après, il a été repêché inconscient, avant d'être conduit au centre de santé de la région. Les médecins n'ont pu que constater son décès. L'autopsie pratiquée subséquemment a attribué sa mort à une asphyxie due à la noyade.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X