Sénégal: Un symposium à Médina Baye sur la "faydatou tidjaniya", en souvenir d'El Hadji Ibrahima Niass

Médina Baye (Kaolack) — Un symposium de deux jours sur le thème de "la faydatou tidjaniya ibrahimiya, ses inspirations et aspirations" a démarré vendredi à Médina Baye, dans la commune de Kaolack (centre), pour revisiter l'œuvre du guide religieux El Hadji Ibrahima Niass (1900-1975), a constaté l'APS.

Le but de cet événement est, selon un document des organisateurs, d'aider à "vulgariser la pensée de Cheikh Ibrahima Niass dit Baye Niass" et d'inciter la jeunesse à tirer profit de ses enseignements.

Le symposium comprend plusieurs panels auxquels prendront part des experts et des universitaires.

Amadou Samb a évoqué, au début de l'événement, "l'exemplarité de Cheikh Ibrahima Niass, l'épaisseur de sa science religieuse, le modèle de soufisme qu'il a promu toute sa vie durant et l'énorme écho international" de ses enseignements.

M. Samb dirige la commission chargée de la planification et de l'investissement à la Jamiyatu Ansaroudine, l'association internationale des disciples d'El Hadji Ibrahima Niass.

Le gamou de Médina Baye, prévu lundi, commémore la naissance du prophète Mohamed.

Comme chaque année, des milliers de fidèles du Sénégal et d'autres pays sont attendus à Médina Baye pour cet événement.

Ce quartier de la commune de Kaolack a été fondé au début des années 1930 par El Hadji Ibrahima Niass, dont se réclament des millions de disciples dans le monde, près de cinquante ans après son rappel à Dieu.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X