Madagascar: Arivonimamo - Des bœufs volés et maisons incendiées

Le village d'Antsolabato Amboanana, à Arivonimamo, a été le théâtre d'une invasion armée menée par trente-cinq dahalo, mercredi vers 20 heures. Les assaillants ont intimidé les habitants avec des coups de feu. Ils ont volé chez eux dix bœufs dont trois ont pu rapidement être récupérés, lors de la poursuite.

Avant de répartir avec son butin, la horde de malfaiteurs a mis le feu aux habitations pour retarder leurs poursuivants. On déplore d'importants dégâts matériels. Une moto et une charrette ont été calcinées. L'incendie n'a fait ni blessé ni mort.

Comme pendant les précédentes attaques armées, les dahalo ont emprunté le même chemin vers Andranomiely, dans le district d'Ambatolampy.

La gendarmerie a été appelée à intervenir. Elle a envoyée des hommes pour dresser le bouclage et intercepter les voleurs. Le plus souvent, les bœufs ramenés depuis les communes rurales d'Arivonimamo vers le district limitrophe, dans le Vakinankaratra, ont pu toujours être retrouvés, selon les informations glanées. Cette fois, des membres du fokonolona participent activement à l'opération avec les forces de l'ordre.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X