Maroc: Laâyoune-Sakia El Hamra - Avortement de trois tentatives d'immigration clandestine

Laâyoune — Les autorités locales et les services de sécurité de la région Laâyoune-Sakia El Hamra ont mis en échec, samedi, trois tentatives d'immigration clandestine vers les Iles Canaries.

Dans la commune de Foum El Oued (province de Laâyoune), les services de sécurité ont interpellé 20 candidats à l'émigration irrégulière, dont 12 femmes et 03 enfants, qui s'apprêtaient à prendre le large à l'aide d'une embarcation pneumatique, apprend-on auprès des autorités locales.

Cinq candidats à l'immigration clandestine, qui étaient en train de guetter le moment opportun pour s'infiltrer dans un bateau au port de Laâyoune, ont été interceptés.

Dans la province de Boujdour, une opération menée près de la commune Jraifia a permis l'arrestation de 10 candidats à la migration illégale, dont 04 femmes et un mineur.

Dans le cadre d'une opération de ratissage près de la commune d'Akhfenir (province de Tarfaya), les services de sécurité ont procédé à la saisie d'une embarcation pneumatique avec motogodille, ajoute-t-on de même source.

Les services de sécurité ont intensifié ces derniers temps les opérations de contrôle des tentatives d'émigration irrégulière dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra ayant permis l'interpellation de plusieurs candidats et le sauvetage d'embarcations à la dérive.

Ces opérations s'inscrivent dans le cadre de la lutte menée par les différents services de sécurité et les autorités locales contre les réseaux d'émigration clandestine et de traite des êtres humains.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X