Afrique: Coopération économique Europe-Afrique - La section ivoirienne du club d'affaires Africalink lancée

16 Octobre 2021

Le club d'affaires international Africalink a désormais une section en Côte d'Ivoire. Celle-ci a été officiellement lancée le 10 octobre, à la Chambre de commerce et d'industrie de Côte d'Ivoire (Cci-Ci) qui en constitue le siège national.

Initiative de la Chambre de commerce et d'industrie de Marseille, le club Africalink qui compte actuellement plus de 170 membres actifs, vise à créer un réseau d'hommes d'affaires africains et européens orientés vers une stratégie de co-développement. Il peut dans ce sens constituer un cadre idéal pour le développement et l'internationalisation des entreprises ivoiriennes.

« Notre institution a compris l'importance de ce creuset de partage d'expériences, de promotion des échanges et des partenariats entre les communautés d'affaires africaines et européennes, au regard des liens traditionnels de coopération qui existent entre les secteurs privés de ces deux continents (...) Cette initiative s'inscrit par ailleurs dans un contexte mondial marqué par la reprise post-Covid, où l'ensemble des économies durement éprouvées sont à la recherche d'un nouveau souffle et de nouvelles niches de croissance », a indiqué le 1er vice-président de la Cci-Ci, Dr Parfait Kouassi, présidant la cérémonie de lancement d'Africalink Côte d'Ivoire.

A l'en croire, l'ouverture de cette section ivoirienne s'inscrit dans la vision de la Cci-Ci de favoriser l'intégration des Pme ivoiriennes dans les réseaux d'affaires internationaux. Et ce, dans le souci de renforcer leur compétence au plan technique et managérial, d'accroître leur réseau de partenaires et de rechercher des débouchés pour l'écoulement de leurs produits.

« La relation entre l'Afrique et l'Europe représente un levier majeur de co-développement pour les entreprises et entrepreneurs des deux continents. En tant qu'entreprises ivoiriennes et africaines, nous avons effectivement besoin de cette coopération avec nos homologues européennes », a indiqué Lynda Aphing-Kouassi, coordonnatrice de la section ivoirienne d'Africalink.

Ce lancement, notons-le, fait suite à la visite il y a quelque temps d'Yves Delafon, le président mondial d'Africalink, qui a suivi la séance par visioconférence. « Je travaille depuis plusieurs décennies avec l'Afrique. Nous avons un passé partagé et notre avenir est commun. Aix-Marseille doit redevenir la porte historique entre les deux continents. L'Afrique n'a pas besoin d'aide, mais de partenaires. Avec Africalink, nous voulons contribuer à l'évolution du logiciel des relations entre la France, l'Europe et l'Afrique », a-t-il déclaré.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X