Algérie: Stress hydrique - Benabderrahmane insiste sur l'achèvement des plans d'urgence dans les délais contractuels

Alger — Les projets inscrits dans le cadre des plans d'urgence visant à atténuer l'impact du stress hydrique doivent être achevés "dans les délais contractuels", a souligné le Premier ministre Aïmene Benabderrahmane, lors de la réunion du gouvernement tenue samedi à Alger.

M. Benabderrahmane "a chargé le ministre des Ressources en eau et de la Sécurité hydrique à l'effet de prendre toutes les dispositions qui s'imposent pour assurer l'achèvement de l'ensemble des opérations inscrites au titre des plans d'urgence dans les délais contractuels", est-il indiqué dans un communiqué des services du Premier ministre.

Ces instructions ont été données à l'issue d'une communication présentée par le ministre des Ressources en eau et de la Sécurité hydrique sur l'état d'avancement de la mise en œuvre du programme national d'urgence mis en place pour contenir les effets du stress hydrique.

La présentation a porté sur les actions initiées par le secteur sous forme de plans d'urgence successifs, visant à atténuer l'impact de la crise de l'alimentation en eau potable des populations des wilayas impactées et ce, en fonction des niveaux de déficit enregistrés au niveau de chacune d'elles, selon le communiqué.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X