Congo-Brazzaville: Budget de l'Etat - Prioriser les secteurs de la diversification de l'économie

Le président de l'Assemblée nationale, Isidore Mvouba, a souhaité, le 15 octobre à l'ouverture de la treizième session budgétaire, que le budget de l'Etat exercice 2022 puisse faire une large part aux secteurs de la diversification de l'économie.

Parmi les secteurs à prioriser figurent l'agriculture, l'industrie, l'agroforesterie, le numérique, le tourisme ainsi que les secteurs sociaux ayant vocation à améliorer les niveaux de vie de la population. « Comme vous le savez, le budget de l'Etat exercice 2022 doit être en harmonie avec les dispositions économiques et financières de la Cémac, ainsi que les ajustements appropriés recommandés par le Fonds monétaire international », a rappelé le président de la chambre basse du Parlement.

Selon lui, l'ambition du gouvernement d'œuvrer à l'élargissement de l'assiette fiscale et l'amélioration du rendement de l'impôt dans les secteurs du foncier, de l'économie numérique, des hydrocarbures aidera à abonder au mieux les caisses de l'Etat. La bancarisation des transactions fiscales est, a déclaré Isidore Mvouba, une initiative indispensable pour combattre la corruption et le blanchiment.

« Il est heureux de noter que les perspectives de l'économie congolaise prévoient, pour l'année prochaine, un taux de croissance du Produit intérieur brut de près de 2,3%. Le point de mire de tout cela est la volonté affichée du gouvernement d'implémenter les douze axes de son programme d'action », a-t-il poursuivi.

Outre la loi de finances de l'année prochaine, les députés examineront le projet de loi portant loi de règlement du budget de l'Etat exercice 2020. En effet, cette affaire a vocation à certifier les états financiers, élaborer la déclaration générale de conformité des comptes, déterminer la situation des recettes et des dépenses budgétaires, analyser l'évolution de la dette. « La loi de règlement est de ce fait un instrument juridique qui promeut la bonne gouvernance et la transparence dans la gestion des comptes publics », a précisé le président de l'Assemblée nationale.

La treizième session ordinaire est aussi une occasion pour la représentation nationale de débattre de trois propositions de loi. Il s'agit notamment des propositions de loi portant peine de substitution à la peine de mort en République du Congo de Préférence Gérald Matsima-Kimbembé ; régissant la profession d'ingénieur en République du Congo et celle portant création de l'ordre des ingénieurs au Congo, déposées par le député Blaise Ambeto. Les élus du peuple ont également sur leur table le projet de loi sur le développement durable qui a vocation à fixer le cadre légal de la politique nationale en la matière.

Isidore Mvouba a, par ailleurs, rappelé que le projet de société pour lequel le président de la République a été réélu, « Ensemble, poursuivons la marche », sera traduit, dans un proche avenir, en Plan national de développement (PND) pour la période 2022-2026. « Outil de planification, tableau de bord de référence de l'action du gouvernement et instrument de base de contrôle de mise en œuvre, le nouveau PND devrait être conçu sur la base des enseignements, faiblesses et points forts de l'exécution du précédent qui couvrait l'intervalle 2018-2022... Il est de notre responsabilité historique de faire en sorte que le nouveau PND épouse de fond en comble les attentes de nos mandants », a-t-il souligné, précisant qu'il est temps de resserrer les rangs.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X