Cap-Vert: José Maria Neves élu président du Cap-Vert

José Maria Neves, dimanche soir 17 octobre à son siège de campagne, promet d'être un président «qui unit et qui protège».

Praia — L'ancien Premier ministre José Maria Neves a été élu dimanche président du Cap-Vert avec 51,5 % des suffrages exprimés, selon les résultats provisoires publiés par la commission électorale.

Avec 96 % des votes comptabilisés, il devance largement Carlos Veiga, du Mouvement pour la démocratie (MpD, centre droit, majoritaire au Parlement).

M. Veiga, 71 ans, est lui aussi un ancien Premier ministre, ayant dirigé de 1991 à 2000. Il obtient 42,6% des suffrages, selon les mêmes résultats.

Les cinq autres candidats en lice ont obtenu ensemble environ 6% des voix.

Toujours selon les résultats préliminaires, le taux d'abstention était d'environ 51,8 %.

A peine un peu plus de trois heures après la fermeture des bureaux de vote, M. Veiga, qui bénéficiait aussi du soutien de l'UCID, la troisième force au Parlement, a appelé le vainqueur pour le pour féliciter.

Un geste qui consolide davantage la réputation de l'archipel comme l'un des pays les plus stables et les mieux gouvernés d'Afrique.

Ces résultats doivent encore être validés par la commission électorale. S'ils le sont, c'est une cohabitation qui s'annonce à la tête du Cap-Vert.

Les électeurs avaient reconduit le 18 avril le MpD du Premier ministre Ulisses Correia e Silva (38 sièges), devant le PAICV de Janira Hopffer Almada (30 sièges sur 72).

Le champ d'action du président est restreint. Le Cap-Vert est doté d'un régime semi-parlementaire faisant la part belle au Premier ministre, au gouvernement et au Parlement.

En tout, 398.864 Cap-Verdiens, dont plus de 56.000 dans la diaspora, étaient attendus aux urnes.

Le président sortant, Jorge Carlos Fonseca du MpD, ne pouvait pas briguer un troisième mandat consécutif, ayant déjà remporté les élections de 2011 et de 2016.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X