Cameroun: Agression mortelle à Yaoundé - Un suspect interpellé

Soupçonné du meurtre d'une commerçante à Messassi, Koumenda Ate Wilfrid, 27 ans, a été appréhendé le 8 octobre 2021 par les éléments du commissariat central n°1.

C'est l'histoire d'un agresseur et d'une victime qui ne se laisse pas faire. Le 6 août 2021 alors que dame Elise Massimo, 65 ans, attend les membres de sa réunion au quartier Messassi, devant la boulangerie Saparcam (ancien socropole), avant le départ pour Dschang où ils vont assister aux obsèques de la mère d'une des leurs, elle se retrouve nez à nez avec son bourreau : Koumenda Ate Wilfrid alias Raoul Berenez, 27 ans. I

l est pratiquement 5h du matin quand le jeune homme tente d'arracher le sac de cette maman et grand-mère, assise toute seule dans la rue. Face à la résistance de cette dernière, le suspect décide d'employer la méthode forte. Il la poignarde à deux reprises au sein gauche et récupère son sac, avant de fondre dans la nature. Dame Massimo meurt avant d'arriver aux urgences.

Aux trousses du fugitif depuis le meurtre, les éléments du commissariat central n° 1 l'ont appréhendé le 8 octobre 2021, après une première tentative manquée quelques semaines après le forfait. « Il avait été informé on ne sait pas trop comment de notre déploiement et a quitté la ville. Lorsque nous l'avons appréhendé le week-end dernier au quartier Essos à Yaoundé, il a avoué les faits et raconté son mode opératoire », détaille le commissaire divisionnaire Thierry Medou, commissaire central n° 1 de la ville de Yaoundé.

La reconstitution des faits, fort moment d'émotion pour la famille de la victime, a eu lieu vendredi dernier. Alors que la famille de dame Elise Massimo ne s'est pas encore remise de cette disparition brutale, la Délégation générale à la Sûreté nationale appelle les uns et les autres à collaborer avec les forces de l'ordre. Ce n'est que de cette manière que de telles affaires pourraient rapidement être réglées. Koumenda Ate Wilfrid alias Raoul Berenez, repris de justice, a été déféré au parquet le 15 octobre dernier.

AllAfrica publie environ 700 articles par jour provenant de plus de 100 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X